Mes prévisions de lecture – Novembre 2018

lecture novembre 2018

Les résumés :

Qui a encore le temps de tomber amoureux ? d’Anaël Verdier

« C’est dans la rencontre des corps et des êtres, dans la dédramatisation du sexe, que je suis le plus à l’aise. La libération sexuelle a été récupérée par le marché et on utilise la liberté comme argument commercial. L’amour physique, lui – pas le sexe sexuel mais l’amour sexuel – est dénigré.
Quand j’écris des romans d’aventure, des histoires du futur, ma plume revient toujours dessiner les courbes d’un sein, d’une verge, la rencontre des lèvres et des bassins.
J’aimerais qu’on me prenne pour un auteur sérieux, je voudrais être un adulte responsable façon 1930, avec le chapeau et la redingote. Au lieu de ça, je suis un auteur porno. »
Ainsi s’amuse Anaël Verdier sur une quatrième de couverture qui pourrait faire office de préface à ce livre qui explore les questions de l’amour, du désir, de l’ambition, et de l’impossible (?) mariage des trois.

*Hors norme relationnel*
Les histoires de ce recueil caressent tour à tour la crudité et poésie des sentiments autant que des corps et des étreintes, variété des paradigmes relationnels, triangles amoureux, idylle obsessionnelle, amour platonique, érotisme savant, sexe joyeux, aventures de passage, rencontres, ruptures, fantasme et réalité s’entremêlent au fil des pages pour dessiner un patchwork représentatif de la diversité amoureuse.
L’auteur esquisse ici un panorama de la question amoureuse qui ne se veut ni exhaustif ni universel mais espère encourager le lecteur à interroger sa propre place dans l’écologie sentimentale et sexuelle, sans dramatisation de l’un ni de l’autre.

*Plaisir textuel*
Le théâtre se mêle ici à la nouvelle et à la p’tite vite littéraire pour varier les plaisirs et les portes d’entrée dans l’univers amoureux des personnages qui peuplent ces pages.

*Avertissement*
Certains des textes de ce recueil contiennent des relations sexuelles consensuelles, explicites et non simulées. Si vous êtes facilement choqué par les choses du corps, ce livre n’est sans doute pas pour vous.

La rousse qui croyait au père Noël a 29 ans ! de Suzanne Marty

Cendrelle est responsable de la parfumerie du Grand Bazar de Paris et célibataire par intermittence depuis cinq ans. Le 1er janvier 2000, elle prend deux décisions :

1) arrêter les histoires foireuses ;

2) faire du théâtre.

Car est-il raisonnable à 29 ans de ne plus croire au père Noël ?

Ce livre est le tome 2 de la série réversible « La rousse qui croyait au père Noël ».

Il peut être lu avant ou après le premier tome, rebaptisé « La rousse qui croyait au père Noël a 39 ans ! » à l’occasion de la sortie de ce nouvel opus.

Le tome 3 de cette série, qui remonte dans le temps, s’intitulera « La rousse qui croyait au père Noël a 19 ans ! ».

Vous pourrez lire la suite et fin de « La rousse a 39 ans ! » dans le tome 4.

Une deuxième chance de Valérianne

Depuis le monde de l’après vie, des êtres veillent sur nous comme des anges. Phil est l’un d’entre eux. Il a la mission de redonner l’envie de vivre à Lila, enfouie dans un profond coma suite à un grave accident. Sa souffrance est telle qu’elle s’abandonne déjà presque au néant.
Phil tente de la sortir de ses doutes, de cette absence à elle-même qui la maintient entre deux mondes mais les héritages du passé vont ressurgir perturbant le travail de Phil.
Faut-il faire mourir le passé pour espérer disposer d’une deuxième chance ?

L’inconnue d’Halloween de Marie Harte

«Tu es la reine des pantouflardes. Viens à cette fête, et trouve-toi un mec!» Défiée par son frère de quitter son canapé et son legging, Sadie décide de l’accompagner à la soirée d’Halloween et, quitte à se lâcher, de s’y lâcher vraiment. C’est en princesse viking, masquée, et sans aucune inhibition qu’elle se laisse séduire dans l’ombre par le plus hot des diables. Mais tout a une fin, et elle se sépare de l’inconnu sans même avoir vu son visage. Impossible de renoncer à lui si facilement. Seulement, comment et où retrouver celui dont on ne connaît que les mains brûlantes? Faudra-t-il attendre le prochain Halloween et compter sur le hasard pour croiser de nouveau l’inoubliable démon?

Un jour de Novembre de OG

Depuis que son grand amour, Coralie, est décédé tragiquement, Guillaume est dans le déni et n’arrive pas à faire son deuil. Un jour de novembre, un an après la mort de la défunte, il trouve le courage d’aller se recueillir sur sa tombe. Il y fera la connaissance de Marine, une petite fille de 10 ans qui bouleversera son existence. Entraîné dans un voyage entre la vie et la mort, Guillaume verra ses certitudes vaciller.

6 réflexions sur “Mes prévisions de lecture – Novembre 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s