Quelque chose de bleu de Blandine P. Martin

quelque-chose-de-bleu-943321-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

Lena et Paul s’apprêtent à vivre le plus beau jour de leur vie. Alors que l’organisation de l’événement prend forme, Cameron, le témoin et demi-frère de Paul, rejoint les futurs époux afin de les accompagner dans les préparatifs.

Et si le destin sonnait à votre porte au moment le moins opportun, le laisseriez-vous entrer dans votre vie ?

Mon avis :

Wahou !!! Quelle romance !!!

Lena est sur le point de se marier avec Paul. Ce mariage va celer cinq ans de vie commune pour leur plus grand bonheur. Un mariage, c’est long à préparer, bien souvent les futurs époux commencent à œuvrer pour le mariage un an, voire plus, avant le jour J. Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ? Lena et Paul ne font pas comme les autres, non. Leur mariage a lieu dans un mois et demi.

Heureusement ils ont engagé une wedding planner pour organiser un maximum de choses, mais certains éléments restent à la charge des futurs époux. Le futur époux étant extrêmement pris par son travail, il est rarement présent pour prendre des décisions et laisse Lena s’occuper de tout. Cette situation va créer des tensions, beaucoup de tensions, dans le couple. Un mariage devrait être préparé à deux ! Par chance, Lena peut compter votre la bienveillance de Cameron, témoin et demi-frère de Paul.

Cette romance haute en couleur donne du baume au cœur. La plume de Blandine est toujours si géniale, j’adore !!! Elle passe de l’humour à des sujets bien plus profonds comme de rien. Les pages s’enchaînent, le temps défile et il est difficile de décrocher du roman. C’est addictif !!!

Les personnages sont, presque, tous attachants. C’est une joyeuse bande de potes qui naît au travers de ces lignes. L’émotion est palpable à chaque instant, qu’il soit euphorique ou triste.

Je ne peux que vous conseiller cette romance. Une chouette lecture pour cet été. Et si vous la lisez en automne ou en hiver, elle vous mettra du bleu dans votre cœur !!! Et surtout ne vous privez pas de la version papier, un bonus vous y attend, et quel bonus !!!

coup de coeur

Merci Blandine d’avoir mis du bleu dans mon cœur 😉

service presse


Lecture commune avec :

pat-pepette


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Aujourd’hui ce sont les vacances : Trappeurs de rien – Tome 3 : Coco à disparu de Thomas Priou, Pog et Corgié

Aujourd’hui c’est mercredi, ah non ? Mais oui, aujourd’hui ce sont les vacances, pour les enfants mais aussi pour moi. Je vais pouvoir partager avec vous un livre pour enfant plus régulièrement qu’en temps ordinaire.

Aujourd’hui, je vais vous parler de :

Trappeurs de rien – Tome 3 : Coco à disparu de Thomas Priou, Pog et Corgié

album-cover-large-32224

Editeur : Les Editions de la Gouttière

A partir de 6 ans

Résumé :

La vie de trappeur demande beaucoup de compétences. Il faut avoir un oeil de lynx, être rusé comme un renard et ne surtout pas passer pour une poule mouillée !

Coco le perroquet a disparu, ses amis Croquette, Mike et Georgie partent à sa recherche. L’heure des révélations a sonné !

Mon avis :

Cette bande dessinée est toujours aussi agréable à lire !!!

Les illustrations sont top, assez de détails sont présents, mais pas trop, pour que les enfants ne soient pas perdus.

Les dialogues sont simples, adaptés au public destiné. A noter aussi qu’il y a peu de bulles par vignette, maximum trois quand il s’agit d’un grand dessin. Pareil pour le nombre de vignettes par page, maximum quatre afin que les dessins ne soient pas trop petits.

Cette bande dessinée est tout à fait adaptée pour la découverte du genre à nos chérubins !!!

Cette troisième histoire est toute mignonne avec une révélation dont nous ne nous attendions pas !!!

Quelques mots de mon fils qui avait hâte de découvrir ce troisième opus :

J’ai aimé tous les dessins !

J’ai failli pleurer quand Mike a fait mal à Croquette.

Mon fils était aux anges quand je lui ai dit qu’un quatrième tome allait paraître, par contre il faut encore patienter, il est prévu en 2018.

Merci Florentine pour ce beau moment de lecture !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Coup de pouce pour : Quelque chose de bleu de Blandine P. Martin

Coucou les p’tits loups !!!

Au delà de faire découvrir des livres par le biais de mes chroniques, il est important pour moi de donner des coups de pouces aux auteurs que j’affectionne. C’est dans ce but que j’ai créé cette nouvelle rubrique.

Aujourd’hui je veux donner un coup de pouce à Blandine P. Martin. Une auteure que j’adore, aussi bien pour sa plume que pour sa personnalité.

Sa dernière sortie livresque est Quelque chose de bleu.

quelque-chose-de-bleu-943321-264-432

Le résumé :

Lena et Paul s’apprêtent à vivre le plus beau jour de leur vie. Alors que l’organisation de l’événement prend forme, Cameron, le témoin et demi-frère de Paul, rejoint les futurs époux afin de les accompagner dans les préparatifs.

Et si le destin sonnait à votre porte au moment le moins opportun, le laisseriez-vous entrer dans votre vie ?

Le livre est déjà disponible en version numérique et en version papier. Pour celles et ceux qui veulent ce livre, cliquez sur la couverture 😉

Voici deux avis sur Quelque chose de bleu

Popcorn and Gibberish

Qui veut de la romance doudou ? Parce que les fans du genre vont beaucoup aimer Quelque chose de bleu ! En tout cas, ce roman m’a aidé à passer des nuits difficiles à supporter dû à la chaleur.

Nous suivons Lena, une jeune femme sur le point de se marier. Pour elle, tout va bien sauf qu’en regardant un peu plus précisément, on se rend compte que tout ne va pas si bien. Un petit ami canon, certes, mais presque jamais présent. Et puis, il faut toujours être bien lisse et répondre aux règles de Beau-Papa. Ce qui n’est pas vraiment la personnalité de notre Lena. Mais ça, elle ne le sait pas. Jusqu’à que Cameron arrive.

J’ai adoré toute la galerie de personnages. Evidemment, j’ai eu un faible pour Cameron qui monte dans le top des book boyfriend. J’ai adoré détester Beau-Papa qui à sa description m’a fait penser à Trump. Lena est intéressante et pas niaise, mais mon coup de cœur féminin va pour Daisy. J’adorerai avoir une copine comme Daisy.

Quelque chose de bleu sera parfait pour l’été, pour se détendre au bord de la piscine avec un mojito à vos côtés. C’est une romance vraiment sympa et Blandine P. Martin a un talent fou pour amener son héroïne à se poser les bonnes questions. Bien-sûr notre Lena va passer par les montagnes russes avant de connaître le vrai bonheur.

Source : https://popcornandgibberish.wordpress.com/2017/06/23/87-quelque-chose-de-bleu-de-blandine-p-martin/

Petite discussion entre amis

La voici, la romance de l’été par excellence !!!!

Nous faisons la connaissance de Lena et Paul, dans les préparatifs intenses de leur future noce .

On se rend compte très vite, que c’est surtout Lena qui s’en occupe avec beaucoup d’énergie , et oui il faut que tout soit parfait, millimétré, carré, sans faute note.

Lena est la fiancée que tout homme aimerait avoir, gentille, à l’écoute de l’autre, voir insignifiante . Mais ce n’est pas la vrai Lena, elle se perd complètement dans cette organisation selon les règles voulues par un beau père à cheval sur les convenances et les traditions archaïques, en effet, celui ci ne veut aucune fausse note. Lena se rend compte très vite que cela ne lui correspond pas du tout, que son fiancé ne s’implique pas comme il le devrait. Paul sous prétexte d’un métier d’avocat très prenant, se défausse de chaque corvée de cette organisation.

Et voici qu’arrive à point nommé, Cameron, le demi frère et témoin du marié, rock star célèbre, beau gosse, qui va s’en le vouloir, mettre un coup de pied dans cette organisation et surtout permettre à Lena, de se reprendre, de comprendre  ce qui cloche dans son prochain mariage ! Lui le rebelle, loin du quand dira-t-on voulu par la belle famille, mais quand meme protecteur envers Lena, va mettre à mal tout cela et surtout ouvrir les yeux à notre fiancée, qui à présent va s’affirmer et se rebeller et mettre à “plat” sa vie actuelle avec Paul qui ne lui correspond pas du tout .

Ce mariage se fera-t-il ? Paul se remettra-t-il en question ? Lena arrivera-t-elle  à reprendre sa personnalité réelle ? La mission de Cameron envers Lena sera-t-elle couronnée de succès ? Un happy end sera t il au rendez vous ? rien n’est moins sûr, le doute s’installe pour les lectrices ? on se dit Nonnnnnnnnnnnnn………..pas ça !!!!!! c’est sans compter les mots magiques de notre auteure qui a su une fois de plus nous rendre addictive de cette histoire.

Vous l’aurez compris le personnage détestable de cette histoire est Paul , le fiancé, imbu de sa personne,d’apparence parfait,  rien ne doit venir en travers de ses ambitions et de ses décisions , mais jusqu’à quand ? vous le découvrirez en lisant ce roman .

J’allais oublier de vous parlez de Cassandre et de Daisy, deux filles importantes pour la vie de Lena ; la première est sa meilleure amie, la conseillère, qui essaie du mieux qu’elle peut de l’aider à se retrouver . Daisy amie de Cameron, quant à elle , est aussi de bons conseils et l’aidera à voir clair dans le flot de questions et de doutes qui assaillent notre jeune fiancé.

Blandine P.Martin, nous a écrit une pépite ou la romance règne en main de maître, pas de sexe débridé,ni de propos tendancieux, ce qui en fait aussi un roman que l’on peut mettre en main de jeunes ados en mal de romance, ou avec une écriture fluide et aérée, les personnages avancent et nous font partager avec brio une tranche de vie. A consommer sans modération à la plage, à la piscine sur un transat sous un parasol avec une limonade bien fraîche. Vous ne serez pas déçue.  

Source : http://petitediscussionentreamis.over-blog.com/2017/07/chronique-sur-quelque-chose-de-bleu.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebookpage&utm_campaign=_ob_share_auto

Le Cercle des Lecteurs Disparus

Lena a dit oui… Elle a accepté d’épouser Paul Vernier. Mais la mauvaise nouvelle, c’est que les préparatifs devront être accélérés, car le futur marié a un emploi du temps surchargé, et le créneau disponible laisse à la fiancée peu de temps pour tout gérer.

Seule face à cette montagne de choix, une aide inattendue frappera à sa porte, le témoin de Paul, son demi-frère vivant aux Usa.

De petites boulettes en drames, Blandine s’amusera avec nos émotions et nos questions sur cette romance. Les personnages sont attachants, drôles et emplis d’attention et de gentillesse.

J’ai la chance d’être sa bêta lectrice et je ne la remercierai jamais assez de l’opportunité qu’elle m’offre de découvrir ses écrits, nous échangeons beaucoup et elle fait toujours au mieux pour plaire à ses lecteurs.

L’auteure nous offre un chapitre bonus qui clôture parfaitement ce récit.

Laissez-vous embarquer dans cette histoire peu commune!

Et vous, laisseriez-vous le destin entrer dans votre vie?

Source : https://newromanceblog.wordpress.com/2017/06/25/quelque-chose-de-bleu/

Pour connaître un peu plus Blandine, voici une série de questions-réponses organisée par le groupe des Addicts de romance.

► Comment décides tu d’une histoire ?
Souvent j’en rêve une partie, ensuite, j’y songe pendant des jours et des jours, j’imagine ce qui pourrait être possible, je joue des scènes entières dans ma tête pour voir si « ça fonctionne », si ça vaut le coup. Et après je me lance. Pour chaque scène, j’y réfléchis beaucoup, souvent le soir avant de dormir, pour déterminer quelle approche serait la plus intéressante .

► Écriras tu d’autres historiques ou anticipations ?
Oh oui ! Mais avant j’ai encore 2 projets de romances contemporaines qui sont prioritaires dans ma « pile à écrire ». Elles patientent depuis plusieurs mois déjà !

► Quand écris tu ? La journée , la nuit ?
Pendant les pauses déjeuner, quand c’est trop calme au travail, le soir, le week-end, dès que je peux .

► Coucou, Blandine, comment trouves-tu ton inspiration, pour écrire ?
Coucou   Les rêves, le quotidien, la musique, les films, l’actualité… partout !!!

► Avant d’écrire une histoire, penses-tu à des gens, des endroits ou des événements en particulier ?
Des personne, oui, car je mets toujours un visage connu derrière mes personnages, cela m’aide à visualiser les scènes et à les rendre plus réalistes.  J’aime m’inspirer de mes nombreux voyages pour décrire les villes qui m’ont le plus plu. J’écris chaque scène comme si c’était une scène de série ou un passage de film 🙂 Ça m’aide à bien imaginer le scène, à la vivre, à ressentir les émotions des personnages en me mettant à leur place

► Depuis quel âge écris tu ? Et pourquoi ?
Depuis toujours. des BD avec une princesse à sauver quand j’étais petite, des fanfictions à l’adolescence, puis des forums RPG, jusqu’au premier roman : les Passeurs de Lumière .

► Un rituel particulier quand tu écris? (En musique, devant la télé, un café à la main, etc..)
Une bonne playlist en fond, mon canapé, mon PC portable, et let’s go !

► Ta lecture du moment ? 
Le tome 4 de Mon humour fascinant de Mell 2.2. J’adore cette saga et la plume de l’auteur (une auteur adorable en prime).

► Ton dernier coup de coeur ?
Avant toi de Jojo Moyes, il m’a bouleversé comme aucun livre avant lui.

► Une série (tv) que tu aimes le plus ? 
Je suis une addict des séries ! Outlander, Games of Thrones, Walking Dead, Vampire Diaries, Homeland, Westworld, Sherlock, et des années de séries terminées aussi

► Penses-tu changer d’univers pour tes prochains roman ? Je veux dire par exemple : passer à de la new romance contemporaine.
Oui ! J’adore changer d’univers, et du moment qu’une belle histoire d’amour se tisse dedans, je peux naviguer sur plusieurs univers. J’ai déjà testé la science-fiction, le paranormal, le fantastique et l’historique et celui que je suis en train d’écrire est de la romance contemporaine ! Seul bémol, l’érotique 😛 Je peux en lire mais je ne sais pas l’écrire ^^

► Comment t’ai venu l’histoire de Sons of Alba ton livre qui se passe il y a plusieurs années ?
Je suis tombée amoureuse de la série Outlander Je me suis alors penchée sur le cas de l’Écosse et de son histoire, et j’ai trouvé que c’était une base très riche pour créer une nouvelle histoire. Je n’avais encore jamais écrit de romance historique, et j’adore les nouveaux défis !

► Sur quel support écris-tu et pourquoi ?
Bonsoir ! J’écris sur ordinateur. je sais que beaucoup d’auteur écrive sur papier et recopie. Mois je suis une vraie feignasse, LOL. J’écris sur ordinateur, et j’enregistre sur une espace en ligne, ce qui me permets d’écrire partout où je me trouve dans le monde et de reprendre toujours de là où je me suis arrêtée la fois d’avant.

► Connais-tu l’Écosse pour en parler dans tes livres ?
Je me suis documentée pendant des semaines entières pour bien cerner l’histoire du pays, ses complexités politiques au 17 et 18ème siècle. J’y vais en mai et cet été, hâte d’enfin aller dans ce pays qui me passionne ! 

► Est ce que tu nous prépare un prochain livre sur le même style ou un autre ?
Un autre ! Je suis en plein sur une romance contemporaine ! 

► Tu as un Job en dehors de l’écriture, arrives tu à concilier les deux et ta vie aussi ! question indiscrète ….
Voila le point difficile à gérer.. en effet ! Je travaille à temps plein, et c’est très compliqué, entre le manuscrit en cours, les corrections d’un autre, un peu de promo pour celui qui vient de sortir, le travail, la vie privée, j’ai parfois l’impression d’avoir besoin de journées de 72h ! Je suis devenue hyperactive !

► Qu’est-ce qui t’a donné l’envie d’écrire ?
Je ne sais pas, j’ai toujours écrit, ça vient tout seul. J’ai un goût prononcé pour l’art sous toutes ces formes et un besoin vital de créer, d’imaginer, et surtout, de rêver.

► Est-ce qu’Eden sera une trilogie ?
Oui, c’en est une ! Déjà entièrement écrite !

► Vous avez écrit différents styles littéraires de romans ? Qu’est ce qui a motivé ce choix ?
je hais les barrière, je vais là où mon intuition me guide  La romance en fil conducteur.

►Quelque chose de bleu ? C’est votre prochain roman? C’est ma couleur préférée donc ça me tente? Quel est le synopsis ?
Il n’est pas encore défini car je n’en suis qu’à l’écriture, au tout début  . Disons qu’il parlera de mariage, d’amour, de doutes, de chamboulements, dans un univers plein d’humour avec une pincée de miss catastrophe comme Bridget Jones .

► Est-ce en lisant Outlander que tu as eu l’idée de Sons of Alba ?
Non, mais c’est en regardant la série Outlander que je suis tombée amoureuse de cette période de l’Écosse. Ensuite je me suis plongée dans la documentation sur cette époque très complexe, notamment politiquement, et j’ai imaginé ma propre histoire .

► Est-ce que par ton métier,  la réalité arrive à atteindre la fiction ?
Oh non ! Je suis secrétaire, et je m’ennuie comme un rat mort dans un bureau ! Je suis de nature créative je ne tiens pas en place, je ne m’épanouis donc qu’en écrivant !

► Préfères-tu l’auto-édition ou être en contrat avec une M.E. ?
J’aime le mix des deux . L’auto édition m’offre la liberté sur le texte, la publication, les délais, ect. La publication chez un éditeur m’offre une visibilité plus importante, et pour encore beaucoup de lecteurs, un gage de sérieux, même si ça tend ENFIN à changer, l’auto-édition étant de plus en plus reconnue. Donc je mixe les deux. Un chouette compromis qui correspond à mes attentes.

► Est-ce que, quand tu écris, tout est déjà défini dans ta tête ou tu « découvres » ton roman au fur et à mesure que tu l’écris ?
Je définis les grandes lignes. Avant de me lancer, je remue l’intrigue dans ma tête pendant des semaines entières – la faute à la longue pile à lire et à trop peu de temps pour écrire – le temps de finir le manuscrit déjà entamé; Du coup, quand je me lance, j’ai une idée assez claire de ce que je veux, ou du moins, des grandes lignes, des étapes. Mais en écrivant, pas mal de chose évoluent aussi, mes personnages suivant leur propre voie que je n’avais pas forcément prévue, entraînant de grands changements dans leurs sillages.

Source : https://blandinepmartin.com/2017/03/18/debriefing-soiree-questions-reponses-du-160317/

Voici les autres livres de Blandine, n’hésitez pas à cliquez sur les couvertures si vous souhaitez les acheter (avec l’accord de votre banquier bien sûr !!!)

lord,-seigneur-des-rues-roumaines-760966-264-432

Résumé :

Les oreilles qui rebiquent, une patte en équerre, la queue en panache, voici Lord, le chien des rues. Par malchance ou par hasard, il a vu le jour au cœur d’un pays où il ne fait pas bon vivre quand on a quatre pattes et des crocs. Sa maison, c’est la rue. Il vagabonde à sa guise, soldat d’une liberté qu’il n’a pas choisie, dans un univers où la majeure partie des hommes voudraient anéantir son espèce. C’est ça la vie de chien des rues en Roumanie. Enfin, c’était ça pour Lord jusqu’à ce que sa vie bascule.

Dans son livre « Lord, seigneur des rues roumaines » Blandine P. Martin nous offre un récit frais et vivifiant, une belle histoire de sauvetage telle qu’elle a été vécue. Au fil des pages, elle parvient à nous sensibiliser au triste sort des chiens des rues de Roumanie sans jamais tomber dans l’horreur qui, pourtant, sévit dans ce pays. Au contraire, elle a su mettre en avant toutes les personnes engagées et leurs initiatives réalisées en faveur de ces animaux en danger, toute la beauté de leur dévouement, toute la compassion sans laquelle rien n’est jamais possible.

10659396_398719010325472_7376872814496063732_n

Résumé :

Cupidon, c’est moi. Enfin, mon véritable nom, c’est Antoine. Non ce n’est pas une blague de mauvais genre, ni même une méthode de séduction douteuse. Je suis né ici, à Epsilem, un lieu que seuls les anges peuvent atteindre et voir. Je ne connais pas mes parents, à vrai dire, je ne sais même pas si j’en ai. Des nourrices m’ont élevé, et, sans me demander mon avis, on m’a confié cette fichue mission : faire en sorte que les humains trouvent l’amour. C’est pas de bol ! Moi qui ne peux pas les voir en peinture ! Ils sont idiots, grossiers et superficiels. C’est donc, contre ma volonté, que je suis devenu missionnaire d’un sentiment que je ne connais même pas ! Pour mon anniversaire, la tradition veut que je prenne en charge un humain désespéré. La mission s’avère bien plus complexe que prévu quand j’apprends que la personne dont je suis chargé s’avère être une jeune femme gravement malade. Me voici donc parti pour la Thaïlande profonde…

les-passeurs-de-lumiere-tome-1-un-ange-passe-762179-264-432

Résumé :

Londres, été 2014.

Simple serveuse de la meilleure sandwicherie du quartier universitaire dans lequel elle habite, Elisa Parker, 27 ans, mène une vie paisible et banale. Dotée d’un tempérament discret, la jeune femme masque son manque de confiance par un humour sarcastique qui exaspère son entourage. Un événement vient bouleverser l’ordre des choses et lui permet d’accéder à une dimension dont elle n’aurait jamais pu imaginer l’existence : entre le monde des vivants et celui des morts se trouve celui des Passeurs de Lumière.Plus qu’une simple mission, c’est une véritable destinée qui se dessine dans son existence. Aidée par Jared, son Protecteur, elle va devoir assumer le poids de cette nouvelle responsabilité, dont beaucoup d’âmes dépendent.

les-passeurs-de-lumiere-tome-2-l-ange-dechu-862578-264-432

Résumé :

Tandis qu’Elisa et Jared doivent affronter leurs responsabilités et les conséquences de leurs actes, leurs amis s’activent pour les aider au mieux à faire face. Le verdict du tribunal tombe, et Serena devient temporairement la Protectrice en charge de la formation d’Elisa. Avec l’aide du reste du groupe, ils vont devoir se charger de la préparer pour l’examen final des Passeurs de Lumière. Dans sa démarche d’autonomie, Elisa décide également de se trouver un emploi et rejoint les rangs des serveuses du Pharaon sous les ordres de Marc. Alors que les choses rentrent doucement dans l’ordre, un mystérieux visiteur semble surveiller de près la jeune femme. Qui est-il ? Que lui veut-il ? Des questions auxquelles le petit groupe devrait probablement s’empresser de trouver les réponses, au risque de voir leur équilibre, déjà si instable, être dangereusement bouleversé.

MARTIN-Blandine-P-Passeurs-de-Lumiere-3-Le-saut-de-lange-440x664

Résumé :

Séquestrée par William, Elisa lutte chaque jour pour ne pas perdre espoir. Les épreuves qu’il lui inflige transforment lentement la jeune femme, laissant ressurgir la part d’ombre qui sommeille en elle. Elisa ne sera plus jamais la douce et innocente Passeuse de Lumière de ses débuts. Son regard sur le monde s’en trouve changé, ses rapports aux autres aussi.

Fort heureusement pour elle, ses alliés de toujours ne l’abandonneront pas.
Une chose reste certaine, rien ne sera jamais plus pareil après cela. La destinée de chaque membre du groupe va s’en trouver bouleversée.
Envolez-vous pour un dernier voyage, préparez-vous pour un ultime grand saut, celui de l’Ange.

eden,-tome-1---le-mirage-de-gemma-863401-264-432

Résumé :

Et si sa vie tout entière n’était qu’un mensonge ?

L’humanité a abandonné la Terre dévastée pour Gemma, véritable havre de paix. Mais cette tranquillité a un prix…

Entièrement dévouée au gouvernement, Eden est membre émérite du groupe de répression chargé de faire respecter la paix. Et pour faire régner l’ordre, elle n’hésite pas à faire usage de toute la violence nécessaire. Sa mission au service du peuple vaut tous les sacrifices.

Mais son infiltration dans les rangs d’un groupe de rebelles, et les rencontres qu’elle y fera, dont une en particulier, vont faire vaciller ses valeurs et bouleverser ses certitudes.

Pour les rebelles comme pour elle, tout pourrait bien changer…

sons-of-alba-872844-264-432

Résumé :

Au seuil de son trépas, le chef du clan Mac Leod de Skye apprend à ses trois fils, Rhys, Kai et Scott, l’existence d’une jeune sœur, Effie. Inquiété par la disparition soudaine de la lassie, et face à l’inefficacité des recherches en cours, il intime à ses fils de partir en quête de cette enfant cachée, souhaitant affronter ses responsabilités tant qu’il est encore temps.

Armés de courage et de reconnaissance envers leur père et chef de clan, les trois frères se lancent dans un périple au travers de l’île de Skye. Sur les terres de leurs ancêtres, au gré de rencontres insolites, leur vision du monde pourrait bien s’en trouver bouleversée. Sur les traces d’un secret de famille, les Mac Leod s’apprêtent à vivre une aventure qui les changera à jamais.

Et si, s’ouvrir au futur était la seule manière de cicatriser du passé ?

 

Plaidoyer pour une amie de Serge Perreault

51Qn2-6rDgL

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

Au mieux de mes connaissances, avec humilité et compassion, j’ai cherché pendant plusieurs années à accompagner et soutenir une Amie à travers le «mal-être» qui la terrassait. Cet état d’être qui semble-t-il, la suivait même avant qu’elle ne fasse ses premiers pas dans cette Vie.

Ensemble, nous avons vécu ses dépressions, versé ses larmes et soulagé ses peines. Tous les deux nous avons pu dépeindre ses ressentis, identifier ses rancunes et analyser ses peurs. Mais malheureusement, qu’à de très rares occasions nous a-t-elle permis, d’inventorier ses rêves et ses espoirs.

À maintes reprises je me suis tenu debout devant l’Univers pour plaider sa cause. J’ai prié pour qu’On m’inspire et qu’On me souffle les mots avec lesquels j’arriverais à percer l’épaisse carapace qu’elle s’était forgée pour tout simplement, en arriver à toucher son Âme.

Tant bien que mal, pendant ces nombreux mois, j’ai médité, échangé et compati, jusqu’au jour où devant l’évidence et pour mon propre Bien-être, j’ai dû renoncer et m’éloigner. Non par manque d’Amour et de compassion, mais plutôt à cause de cette muraille de redondances qui s’élevait encore et toujours, à travers nos échanges.

Puis, arriva ce fameux après-midi où comme à l’habitude, je suis demeuré attentif à ses récriminations. Mais cette journée-là, mes silences ne ressemblaient à aucun de ceux qu’elle avait connus auparavant. Leur présence fut suffisante pour mettre fin à ses discours et lui imposer à son tour, de faire silence. Je me levai et sur mon bureau je ramassai une enveloppe que je lui remis. Un seul mot y était inscrit : « Sarah ».

Aujourd’hui, cette lettre et son histoire, je la dédie à tous ceux et celles qui comme cette Amie, demeurent prisonniers d’un passé qui ne leur appartient plus mais que, malheureusement ils conservent encore et toujours, trop vivants en eux.
Je le fais en espérant qu’à travers ces mots, vous trouviez en vous les couleurs et la vitalité de « ren-Être » à nouveau. Que vous éprouviez le courage de repenser ces liens qui vous maintiennent prisonniers, captifs et à l’écart du Mieux Être que vous méritez.

Souvenez-vous, que votre passé n’est aujourd’hui que les résidus d’expériences auxquelles pour le meilleur ou pour le pire le cas échéant, vous avez donné votre consentement et auxquelles, vous vous êtes adonnés. Tous ces souvenirs et ces ressentis que vous convoyez encore ne font qu’obscurcir et assombrir la Lumière qui est en vous. Tout ce passé ne vous appartient plus dorénavant, et s’il tentait de vous interpeller à nouveau, n’y porter plus d’attention. Il n’a plus rien à vous enseigner.

Cette partie de vous, N’est PAS votre Vie ! Elle en est tout au plus, un chapitre dont il faut tourner la page pour laisser apparaître le suivant.

N’en conservez que les leçons car elles seules, sont votre Force !

Toutes ces émotions douloureuses et peut-être parfois même cruelles, que l’ego vous interdit de cuver et de pardonner :

Purifier-les !

Si vous le faites, elles incarneront des leçons. À leur tour, ces leçons deviendront énergies pour fusionner là, où votre aura les attend.

Les leçons sont le « vin nouveau » et l’aura, le « calice de lumière » qui éclaire nos pas, tout au long de notre parcours.
Cherchez en vous ! La clé de toute chose y est suspendue à l’entrée. C’est vous-mêmes qui l’y avez déposée. Elle a été forgée à même l’empreinte de votre main et n’attend que vous, pour libérer cette force qui vous accompagnera à l’intérieur de chacun de vos quotidiens. Quotidiens, dont vous seuls avez le devoir et la responsabilité de tracer.

Accueillez chaque instant qui vous est encore prêté durant ce passage comme une nouvelle croisière dont vous êtes le seul maître à bord. Le seul qui ait le pouvoir d’en gouverner le navire. Faites de chaque minute de votre Vie, une expérience enrichissante pour le Cœur et apaisante pour l’Âme.

Sachez que votre Futur vous est encore tout acquis !

Il n’est jamais trop tard !

Mon avis :

Une nouvelle spirituelle !!!

Ce qui m’a fait craquer sur cette nouvelle, ce n’est pas le résumé, mais la couverture que je trouve magnifique.

Pour ce qui est de la nouvelle proprement dite, j’ai trouvé ce récit très doux, très reposant, très spirituel.

L’histoire de Sarah est une histoire banale que nous pouvons tous vivre, mais chacun aura sa perception de l’appréhender et cette narration est l’une des nombreuses facettes.

Ces quelques pages font du bien à lire même si j’ai eu un peu de mal au départ, car je ne voyais pas très bien où le récit m’emmenait, mais la seconde partie à donner tout le sens à cette histoire.

Merci Serge pour m’avoir permis de découvrir votre plume.

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Forever Young de Charlotte Orcival

forever-young-776986-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé : 

C’est une histoire d’avant. D’avant les sms, les emails, les statuts Facebook. D’avant les iPods, les cd. D’avant la chute des tours du 11 septembre et celle du mur de Berlin. De la pop anglaise explosait dans les écouteurs de mon premier walkman tandis que les radios FM diffusaient une perpétuelle soupe musicale qui nous racontait que nous aurions une jeunesse éternelle. Et moi, et moi, du haut de mes 13 ans tout frais, je n’imaginais même pas qu’elle ne pourrait pas l’être. Bien sûr, j’écrivais dans mon journal que ma vie était pourrie mais j’éclatais de rire dans la seconde suivante.

Ceci est l’histoire d’une année de survie. L’histoire d’une première histoire avec l’amour.

Mon avis :

Un très beau roman !!!

C’est l’histoire d’Anna. Une jeune fille de 13 ans qui se voit emménager en Bretagne suite à une mutation de sa mère, professeur de mathématiques. Anna doit laisser derrière elle ses amies, sa ville, sa vie.

C’est aussi l’histoire d’une autre époque, celle où les SMS, Facebook, et tout ce que nous connaissons aujourd’hui, n’existaient pas. Cette époque où il y avait des cabines téléphoniques, où l’on se baladait à pied, à vélo ou en mob. Cette époque où l’on n’hésitait pas à faire plusieurs kilomètres en pied pour aller à une fête.

Anna va vite être surprise de l’accueil que lui réservent les élèves de son nouveau collège. Elle qui pensait ne pas se faire intégrer rapidement, c’est tout le contraire. Elle va très vite se faire une bande d’amis avec qui elle va découvrir des premières fois.

Ce roman est une tranche de vie d’un autre temps. Nous suivons pendant une année la vie d’Anna au travers de son journal. Nous allons vivre avec elle ses amis, ses amourettes, ses déceptions, ses doutes, bref tout.

La plume de l’auteure est agréable même si au départ on peut être surpris, car oui, c’était écrit comme une fille de treize ans peut écrire. Mais au fil des pages, l’écrit change, elle grandit tout comme Anna grandit.

Les personnages sont attachants au point de vouloir faire partie de cette joyeuse bande même s’il y a des hauts et des bas, mais ça aussi c’est la vie.

Ce roman est touchant et émouvant, je ne peux que vous conseillez de le découvrir. Je l’ai adoré !!! Il a d’ailleurs frisé le coup de cœur !!!

Lecture en partenariat avec :

bloggers'


Lecture commune avec :

pat-pepette


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

L-DK Tome 16 d’Ayu Watanabe

l-dk,-tome-16-925070-264-432

Editeur : Pika Edition

Résumé :

Aoi est toujours aussi furieuse depuis que Shûsei a effacé toute sa sauvegarde de jeu et elle entend bien obtenir un dédommagement digne de ce nom. Heureusement, le jeune homme a plus d’un tour dans son sac pour la faire craquer. Les deux amoureux vont également faire la rencontre du petit ami de Moe, même si cette dernière ne semble pas pressée de le leur présenter… Quoi qu’il en soit, l’été bat son plein et bien que, par instants, la température monte entre nos deux héros, Shûsei semble de plus en plus distant. Est-ce déjà la fin de l’idylle ?

Mon avis :

J’ai retrouvé mes chouchous avec grand plaisir !

Aoi et Shûsei vivent tranquillement leur amour secret. Entre eux, la complicité est de plus en plus présente. Mais l’arrivée de Leon pourrait bien compromettre tous leurs efforts.

J’adore toujours autant cette série, vivement le prochain tome !!


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Aujourd’hui ce sont les vacances : Rose a peur du noir d’Adeline Ruel et Marianne Barcilon

Aujourd’hui c’est mercredi, ah non ? Mais oui, aujourd’hui ce sont les vacances, pour les enfants mais aussi pour moi. Je vais pouvoir partager avec vous un livre pour enfant plus régulièrement qu’en temps ordinaire.

Aujourd’hui, je vais vous parler de :

Rose a peur du noir d’Adeline Ruel et Marianne Barcilon

9782244300351

Editeur : Editions Lito

A partir de 2 ans

Résumé :

Rose est une petite fille qui a peur du noir. Jusqu’à ce qu’elle rencontre une petite fille qui, elle, a peur du rose… Un album original pour dédramatiser les peurs des enfants avec un rose fluo identifiant l’héroïne et des rabats qui dévoilent des monstres. Effet de surprise garanti !

Mon avis :

J’ai craqué sur la couverture de ce livre, rose et noir, un joli contraste !!!

C’est l’histoire de Rose qui a peur du noir. Quel enfant n’a pas eu peur du noir à un moment donné !!! Elle voit des montres dès que le noir se fait, des ombres se dessinent, des choses qui effraient…

Mais voilà qu’un jour, Rose rencontre une petite fille qui, elle, a peur du rose. C’est drôle ça !!! Mais après tout, pourquoi une autre couleur que le noir ne pourrait pas faire peur ?

Ce contraste dans les dessins entre le rose et le noir est très joli, de mes yeux d’adulte, j’adore !!!

Les illustrations sont simples mais pleines d’expressions.

Les volets sont très sympa pour donner vie à l’histoire, les enfants adorent !!!

Voici mon échange avec ma fille, d’à peine 3 ans, après la lecture du livre :

Moi : Tu as aimé ?

Chloé : Ouiii.

Moi : Tu as eu peur ?

Chloé : Oui.

Moi : Tu as eu peur de quoi ?

Chloé : Du loup.

Moi : Mais il n’y a pas de loup dans cette histoire. Tu l’as vu où le loup ?

Chloé : Là (elle m’a montré une chauve-souris avec un regard méchant)

Moi : Ce n’est pas un loup, mais une chauve-souris.

Chloé : Elle est colèèèèèèère !

Nous avons rigolé ensemble.

Comme quoi, la perception des choses n’est pas la même lorsque l’on est enfant.

Cet album est une jolie façon de dédramatiser la peur du noir.

Merci Rebecca pour cet album très girly !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat