Mes prévisions de lecture (juin 2017)

Voici les lectures prévues pour ce mois-ci :

lectureprévuejuin

Les résumés :

Je reste zen ( avec mon mari, mes enfants, mon patron) de Coco Camel

Avez-vous parfois l’impression d’être dans le tambour de votre sèche-linge en vitesse turbo, séchage express ?

Aimeriez-vous passer un bon moment de plaisir et de détente ?

Souhaitez-vous que votre compagnon découvre ce dont vous avez vraiment envie ?

Auriez-vous aimé que Bridget Jones élève ses enfants avec Mark Darcy ?

… Alors lisez Je Reste Zen ! À consommer sans modération… Attention, risque d’addiction.

LoveStar d’Andri Snaer Magnason

« Peu de temps après que les mouches à miel eurent colonisé Chicago, les papillons monarques furent saisis d’un étrange comportement. […] Au lieu d’aller vers le sud rejoindre leurs quartiers d’hiver, ils se dirigèrent vers le nord. » C’est ainsi que s’ouvre le roman, fable imaginative et pourtant étrangement familière, tenant à la fois de Calvino et des Monty Python.

Face à la soudaine déroute de toutes sortes d’espèces volantes, le génial LoveStar, vibrionnant et énigmatique fondateur de l’entreprise du même nom, invente un mode de transmission des données inspiré des ondes des oiseaux, libérant d’un coup l’humanité, pour son plus grand bonheur, de l’universelle emprise de l’électronique. Et développant au passage quelques applications aussi consuméristes que liberticides… Avec des hommes et des femmes ultra connectés payés pour brailler des publicités à des passants ciblés, le système ReGret, qui permet « d’apurer le passé », ou le rembobinage des enfants qui filent un mauvais coton. Autre innovation, et pas des moindres, en faveur du bonheur humain : les âmes sœurs sont désormais identifiées en toute objectivité par simple calcul de leurs ondes respectives.

Quand Indriði et Sigríður, jeunes gens par trop naïfs et sûrs de leur amour, se retrouvent « calculés », ils tombent des nues : leur moitié est ailleurs. Les voilà partis, Roméo et Juliette postmodernes contrariés par la fatalité, pour une série de mésaventures cocasses et pathétiques, jusqu’à ce que leur route croise celle de LoveStar lui-même, en quête de son ultime invention…

Orages d’Estelle Tharreau

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort ! Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

Martin de Jean-Luc-Philipp Theys

Moi, Martin, 8 ans, et toutes mes dents, je suis l’ami de Gaardénia, une vieille dame qui pourrait avoir 203 ans ; je communique avec elle sans avoir besoin de la voir, c’est son chat Kaatz qui s’occupe de nos conversations. Maintenant il vient de me confier deux puces lunaires, elles s’appellent « Tranquiille » et « Criise », ce qui fait de moi un petit garçon pas tout à fait comme les autres !

Une nuit, rien qu’une seule de Simona Ahrnstedt

La nouvelle reine de la romance nous vient de Suède.

L’éblouissante Natalia De la Grip est la fille de l’une des plus riches familles de Suède. Étoile montante de la finance, elle ne souhaite rien d’autre que l’admiration de son père, dirigeant d’Investum.

David Hammar, bad boy de la finance suédoise, a des vues sur cet empire industriel… et sur Natalia. Il espère qu’elle le mènera à son père et l’aidera à son insu à réussir une OPA hostile. Son désir de vengeance contre l’homme le plus puissant du pays remonte à son enfance.

Dès leur rencontre, l’attirance entre les deux jeunes gens est irrésistible. Le temps d’un été suffocant et moite, entre Stockholm et les « Hamptons » suédois, ils enchaînent les rendez-vous passionnés alors même que David prépare son coup d’éclat.

Décor glamour, relations troubles, secrets de famille et suspense : avec Une nuit, rien qu’une seule , devenu un véritable phénomène en Suède, Simona Ahrnstedt a écrit un roman sexy qui célèbre la féminité.

Ch’t’aime… moi non plus ! d’Alex Roussel 

Une comédie pétillante à lire absolument !

Jeune blogueuse pleine de vie, Soline va de défi en défi pour satisfaire ses followers, jusqu’au pari le plus fou : « Séduire une célébrité… et la garder ! »

Justement, Ethan Russell, l’acteur chouchou de Hollywood, est en France pour un film historique. C’est l’occasion rêvée ! Aussi sexy que sensuel, il fera la cible parfaite…

Téméraire et déterminée, Soline se fait engager comme figurante sur le tournage avec sa meilleure amie.

Mais l’acteur américain n’est pas en France par hasard…

Et Soline va se retrouver prise à son propre jeu !

Comment lui avouer la vérité, maintenant ?

18 réflexions sur “Mes prévisions de lecture (juin 2017)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s