Fashion Week de Laurent Pocry

fashion-week-664949-264-432

Editeur : Editions Rebelle

Résumé :

Solène est une créatrice de parfums. En vacances aux sports d’hiver, elle s’éprend de Léo, un moniteur de ski. Celui-ci, mannequin à ses heures perdues, tombe sous le charme de la belle parisienne.

Mon avis :

Un livre très sympa !!!

Solène a eu la chance de gagner une semaine de ski à Chamonix. Elle, Parisienne née, va alors affronter la montagne persuadée qu’elle sera se débrouiller sur des skis. Ces souvenirs de jeunesse devraient être suffisants pour rester debout sur des skis, c’est comme le vélo, cela ne s’oublie pas, pense-t-elle.

Léo est moniteur de ski l’hiver et mannequin l’été. Il va renter en contact, dans le sens figuré comme dans le sens propre, avec Solène. Léo est aussi un grand timide, rougissant à la moindre contrariété et n’osant aborder personne. Il n’y a que sur les pistes que ce trait de caractère s’envole.

Ses débuts sur les pistes vont être plus difficiles que prévu, elle va alors décider de suivre des cours de ski. L’alchimie entre Solène et Léo est immédiate. Ils vont rapidement faire connaissance et plus si affinités. Mais la vie va aussi leur jouer des tours.

Des situations inattendues en quiproquo, leur histoire va finalement prendre rapidement fin pour la plus grande tristesse du chacun. Mais rien ne se déroule comme ils le souhaitent et chacun se murent dans de fausses idées.

La plume de l’auteur est très fluide, on ne voit pas les pages défiler. Tout s’enchaîne sans temps mort. Je dois admettre que j’étais curieuse de lire une romance écrite par un homme et je suis conquise. J’ai beaucoup aimé la précision de ses écrits. Soit Laurent Pocry connaît de près ou de loin soit il s’est formidablement bien renseigné sur les métiers de nez et de mannequins, mais je peux vous dire que c’est très agréable à lire et pour le coup, nous avons l’impression de plonger dans ces milieux. Il en est de même avec les décors que ce soit Paris ou Chamonix.

Cette histoire est remplie d’humour, de quiproquo, d’amitiés et d’amour, un joli cocktail pour passer un délicieux moment.


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

32 réflexions sur “Fashion Week de Laurent Pocry

  1. Pocry dit :

    Bonjour, je viens de découvrir (avec beaucoup de retard !!!!) votre avis sur Fashion week. J’ai écrit ce roman en trois mois. Auteur de romans policiers, je coinçais sur mon tapuscrit en cours. J’ai donc décidé d’écrire FW pour m’amuser. J’ai été le premier étonné de trouver deux contrats de maisons d’édition quelques mois plus tard dans ma boite aux lettres (mon éditeur habituel ne publiant pas de romances). Il est certain qu’il est des erreurs et que je n’ai sans doute pas suivi les  » codes  » de la romance (j’avais vite acheté 2 HQ pour lire et me faire idées). Pas vraiment ma tasse de thé ! J’ai donc décidé d’écrire à ma façon; avec quelques clichés volontaires, des quiproquos. Eh oui, je suis avant tout un roman de polars. A part la montagne qui est un milieu que je connais très bien, ceux de la mode et des parfums m’étaient totalement inconnus. Des heures au téléphone avec un casteur et une photographe de mode, sans compter les sites sur Internet m’ont énormément aidé. Dans tous les cas, vos avis différents confortent mon opinion et je pense avoir eu raison d’en écrire une seconde. Elle devrait paraître chez Rebelle dans quelques mois. Merci à toutes pour vos avis. Laurent Pocry

    J'aime

    • Sur ma table de nuit dit :

      Bonjour, comme l’on dit souvent mieux vaut tard que jamais lol
      Merci beaucoup pour toutes ces explications et précisions. Très franchement vous n’êtes peut être pas dans les « codes » de la romance, cela n’empêche pas de faire de très chouette roman !!!
      Je suis ravie d’apprendre que vous avez renouvelé l’expérience !!!
      J’ai hâte de découvrir votre nouveau roman !!!

      J'aime

      • Pocry dit :

        Merci !  » J’t’aimerai jamais gadjo !  » devrait paraître au cours de cette année chez Rebelle. Il s’agit d’une romance-érotico-policière, encore une fois pleine de quiproquos et de quelques clichés (toujours volontaires). Une histoire d’amour entre une gitane sédentarisée et un policier marseillais. Une relation antinomique en réalité !!! Lectrices et lecteurs voyageront cette fois au cours de l’enquête dans le département des Bouches-du-Rhône.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s