Les enfants du silence de Tan Hagmann

les-enfants-du-silence-881194-264-432

Editeur : Editions Textes Gais

Résumé :

— Mais tu es sûr de le pouvoir ? De pouvoir t’occuper d’un enfant ?

— J’en suis absolument certain ! lui certifia Kristian. Du moins si, toi, tu es toujours prêt à t’occuper de moi…

Il sentit Déa se crisper, et ses muscles, sous sa peau, jouer avec nervosité. Kristian se retourna pour l’embrasser mais Andréa l’esquiva. C’était pour ce dernier très clair, il n’était pas question que qui que ce fût vînt lui disputer l’amour de sa muse !

Après Bi Live in Me et La Couleur de l’Enfer, Tan Hagmann nous livre, avec Les Enfants du Silence, le dernier volet de sa trilogie musicale. À l’heure où la question de l’homoparentalité reste un sujet controversé, une belle histoire, pas si tendre, d’amour fou et de compromis.

Mon avis :

Un livre très dur !

En premier lieu, je voudrais dire un mot sur la couverture. Cette dernière est très belle, très douce. Elle reflète une partie du livre voir même une partie de la personnalité de Kris.

Maintenant continuons par l’histoire proprement dite. Les enfants du silence est le dernier tome de la trilogie de Tan Hagmann. Le premier tome est Bi live in me, le second, La couleur de l’enfer.

Dans ce dernier opus nous suivons à suivre l’histoire entre Kris et Déa. L’amour entre eux ne fait plus de doute, mais voilà, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, ils vont devoir faire face à la réalité de la vie.

Kris doit surmonter une triste épreuve de la vie mais qui est aussi, en un sens, une libération pour lui. Déa, quand à lui, doit faire face aux sauts d’humeur de Kris qui essaie tant bien que mal de faire face à ses démons.

Kris et Déa vont aller de joie en déconvenue. Chacun cherchant à comprendre l’autre, ils vont se perdre dans leur quête.

Ce tome est rempli de sentiments de toutes sortes. On passe de la joie à la tristesse, de rire aux larmes avec un soupçon de guimauve, je pense plus particulièrement à leurs déclarations ❤ . Mais les plus profonds des sentiments que j’ai pu ressentir dans ce tome sont l’incompréhension pour l’un des personnages et le mal être pour l’autre. Ce ressenti ne m’a pas lâché de tout le roman.

Ce dernier tome est très rythmé. Les situations s’enchainent sans que nous puissions les prévoir pour notre plus grand plaisir.

Comme toujours, Tan nous porte sur sa plume très poétique et musicale quelque soit les ressenties que veut nous transmettre.

Même si ce tome n’est pas mon préféré, je suis conquise !!!

Merci Tan pour m’avoir permis de découvrir ce dernier opus quelques jours avant sa sortie !!! ❤

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquer sur l’image ci dessous :

lien achat

14 réflexions sur “Les enfants du silence de Tan Hagmann

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s