Les petites victoires de Yvon Roy

les-petites-victoires-928463-264-432

Editeur : Editions Rue de Sèvres

Résumé :

Comment dire à son fils tant désiré qu’il est le plus formidable des petits garçons malgré le terrible diagnostic qui tombe comme un couperet : autisme, troubles psychomoteurs, inadaptation sociale…C’est le combat que va mener ce père, resté uni à sa femme malgré leur séparation, pour transformer ensemble une défaite annoncée en formidables petites victoires.

Mon avis :

Ce roman BD est une pure merveille !!!

Le thème de ce livre est l’autisme, mais l’auteur n’a pas voulu témoigner de ses difficultés face au handicap de son fils. Non, il nous raconte, comment il a géré sa vie autour de son fils pour qu’il ait une vie des plus normales.

Yvon Roy a fait face à l’autisme avec son cœur. Il n’a pas voulu faire comme les spécialistes lui disaient d’agir, il a confronté son fils à ses peurs par des jeux bien à eux.

Ce livre n’est absolument pas un guide pour apprendre à gérer un enfant autisme. C’est un témoignage qui vient du cœur.

Et pour les parents qui ne connaissent pas le monde de l’autisme, ces quelques pages nous expliquent grossièrement comment un enfant autiste fonctionne. Je dis grossièrement, car je suppose que c’est bien plus complexe qu’il n’y paraît et comme le fait si bien remarquer Yvon, nous sommes loin de tout savoir sur l’autisme.

Ce roman BD est rempli de bonheur, de difficulté, de joie et surtout d’amour !!!

coup de coeur


lien amazon

 

Mes prévisions de lecture (septembre 2017)

Voici les lectures prévues pour ce mois-ci :

prévisions lecture septembre 2017

Les résumés :

Ab’errances verbales de Damien Khérès 

Recueil de chroniques, des textes humoristiques truffés de jeux de mots. « La langue est ma muse et les mots m’amusent alors vous risquez de trouver aberrantes mes errances verbales. Mais que cela ne vous empêche pas de flâner au gré de mes âneries dans les champs sémantiques où j’ai semé quelques jeux de mots, qui n’attendent plus qu’à être récoltés. » Damien Khérès est un jongleur. Il jongle avec les mots. Il les lance, il les balance, il les manipule, il les fait rebondir ; mais toujours avec une précision d’horloger. Lire ses chroniques est un jeu. Dans l’écriture de Damien, il existe plusieurs niveaux de lecture, une sensation de basculer vers un monde parallèle, ludique et poétique. L’humour et le travail ciselé d’écriture nous embrassent et nous réconfortent.

After, saison 1 d’Anna Todd

Dès son entrée à l’université, Tessa fait la connaissance d’Hardin, un étudiant britannique au charme dévastateur. Avec ses cheveux bouclés et ses tatouages, Hardin est aux antipodes de son amoureux actuel. Tessa ne peut nier son attirance pour lui: quand ils s’embrassent, elle chavire, consumée par le désir. Mais plus elle cherche à se rapprocher de lui, plus l’étudiant rebelle la repousse…, pour mieux la rattraper quand elle se résigne à prendre ses distances. Tessa est troublée par l’attitude condescendante d’Hardin, à la limite de la cruauté. Elle a déjà un compagnon parfait, qui ne souhaite que son bonheur. Pourquoi risquerait-elle de le perdre ? Qu’éprouve-t-elle vraiment pour Hardin: une attirance physique puissante, mais passagère, ou un amour sincère et profond ?

Esprits Infinis, Tome 1 : Perception d’Adeline Dias

Et si certains d’entre nous étaient dotés de capacités psychiques hors normes ? Votre facteur pourrait lire dans votre esprit, votre collègue de travail ressentir vos émotions. Mais vous ne pourriez pas le savoir, les Psis gardent bien leur secret.

Lorsque Lou rencontre Antoine, elle sent en lui une dangerosité, un mystère qui l’attirent et l’effraient tout à la fois. Elle ne le sait pas encore, mais il va l’entrainer dans son monde. Celui des Psis.

Pimbêche vs geek: incompatibles de L.L.L. David

Piégés par leurs amis pour les besoins d’une étude sociologique, Marie-Anne et Fred doivent cohabiter pendant une semaine dans une villa paradisiaque de l’île Maurice. La magie de l’île viendra-t-elle à bout d’une incompatibilité d’humeur évidente ? Malgré les manœuvres de Chloé, Arthur, Julie, Paul, Sarah et Jérémy, les deux cobayes vont camper sur leurs positions. Mais qui est pris, qui croyait prendre ?

Thématik’ Challenge de septembre 2017

Coucou les p’tits loups,

L’année dernière, avec Kévin du blog Les lectures de Kevin, nous lancions le thématik’challenge. Cette année je vais continuer ce challenge seule, en espérant que certains d’entre vous voudrons se joindre à moi, Kevin n’ayant plus autant de temps qu’il le souhaiterais pour la lecture. Mais il n’hésitera pas à se joindre à nous si le temps le lui permet.

Petit rappel sur ce challenge :

thématik challenge

En quoi consiste ce challenge ?

Pour chaque mois, un thème vous sera donné. Ce thème ne peut-être pas être un genre littéraire, un auteur précis ou une année précise. Histoire qu’il y’en ai pour tous les goûts.

Donc 1 mois, 1 thème vous est délivré et vous avez un mois entier pour trouver un ouvrage sur ce thème et le lire. Les thèmes sont apparents ci-dessous.

J’essayerais de trouver des thèmes qui sont faciles et qui offrent un large choix. Tout ce que je vous demande, c’est de jouer franc jeu et de bel et bien prendre un livre qui s’inscrit dans le thème.

A la fin de votre lecture, pour nous aider à répertorier tous les livres lus pour chaque fois, nous vous invitions à remplir le formulaire ci-dessous.

 

Liste des thèmes :

Janvier -> Nouvelle année implique nouveau mois, nouveau jour alors lisons un auteur ou une auteure dont nous découvrons pour la première fois.

Comment devenir le père idéal ou le théorème de la cigogne de Graeme Simsion lu par Nathalie

L’été du changement de PM Evalice lu par Patpepette

En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut lu par SabiSab

Le Parfum de Patrick Süskind lu par Lisons sous la pluie

Moi, Cali, faucheuse de Sophie Cole lu par Melly’s Book

Glacé de Bernard Minier lu par Kiba-chan

Une balade dans la nuit de George Pelecanos lu par clairestories123

L’écharpe bleue de C. Alanord est le livre que j’ai lu pour ce thème.

Février -> Avec février on pense souvent aux vacances d’hiver alors lisons une histoire faisant référence à cette période, au ski, aux montagnes enneigées…

Chaos de Luca Thatieazym lu par Patpepette

La classe de neige de Emmanuel Carrere lu par SabiSab

Fashion Week de Laurent Pocry est le livre que j’ai lu pour ce thème.

Mars -> Le 08 Mars c’est la journée international de la femme, alors mettons nos auteures à l’honneur.

Entre deux feux tome 2 l’équilibre de Tiffany Scheuwly lu par Patpepette

Un jour, peut-être… ou jamais de Eve Terrellon est le livre que j’ai lu pour ce thème.

Avril -> Tout le monde connaît le proverbe : En Avril ne te découvre pas d’un fil. Cela m’a donné l’idée de lire un livre faisant référence au fil. J’en conviens que ce thème n’ai pas évident, mais fait travailler vos méninges et vous verrez que c’est plus facile qu’il n’y paraît 😉

Deux cœurs au fil de l’eau de Caroline Costa lu par Patpepette

La pelote d’épingles de Cécile G. Cortes est le livre que j’ai lu pour ce thème.

Mai -> Ce mois-ci c’est mon mois, pourquoi ? Parce que je suis née en mai !!! Pour le thème de ce mois, je vous propose de lire un livre avec l’un des mois de l’année dans le titre.

Calendar Girl : Janvier d’Audrey Carlan lu par Patpepette

J’ai lu aussi Calendar Girl : Janvier d’Audrey Carlan sur ce mois.

Juin -> Le mois de juin est le mois de l’été, du soleil, des tongs, des tenues légères,… mais aussi des orages. Les orages font souvent peur les petits et parfois les grands, mais ils fascinent aussi. Vous l’aurez compris l’orage sera le thème du mois.

Après l’orage de Suzanne Roy lu par Patpepette

Quand vient l’orage de Marie-Hélène Delval est le livre que j’ai choisi.

Juillet -> Cette année, juillet, est synonyme de vacances. Par conséquent, il est synonyme de plus de temps pour lire, enfin ça c’est dans théorie !!! Ce mois-ci, essayons de lire un livre de plus de 200 pages en 1 journée.

Le silence de Mélodie de Sharon M. Draper lu par Patpepette

Sextoys et bulles de savon a été ma lecture pour ce thème.

Août -> Le 31 août est la journée internationale des blogs, afin de célébrer cette date, je pense que vous l’aurez compris, le blog est le thème du mois. Vous pouvez lire un livre écrit par une blogueuse, un livre ayant le blog dans le titre, faisant référence à un blog (réel ou non), ce ne sont que des exemples bien sûr…

Attachez vos ceintures … Décollage immédiat ! d’Isabelle Tronquet lu par Pat’Pepette

Le blog de la Belle de Mary Temple a été ma lecture.

Septembre -> Ce mois signe la reprise de l’école pour la plupart des élèves et pour certains cette année sera celle de la découverte d’une nouvelle langue. Je vous propose, non pas de lire un roman dans une langue étrangère (j’en serais incapable !) , mais choisir un livre dont le titre n’est pas en français.

Bon challenge à tous et bonne lecture !!!

Le blog de la Belle de Mary Temple

le-blog-de-la-belle-234401-264-432

Editeur : Fleurus Edition Collection Mango

Résumé :

La Belle et la Bête, ça vous dit quelque chose?

Moi, c’est Belle, et disons que mon histoire ressemble un peu à ce vieux conte de fées. Sauf qu’on est bien à New-York, au XXI ème siècle, et que tout ce qui s’est passé m’est vraiment arrivé. Vous me prenez pour une folle?

Lisez donc mon blog, vous ne serez pas déçus du voyage …

Mon avis :

La Belle et la Bête des temps modernes !!!

Belle est une jeune demoiselle de seize ans qui ne se sent pas à sa place au milieu des siens. Son père est un magma de la finance qui a su rester humble malgré sa richesse. Ce qui n’est pas le cas de ses sœurs et de leurs amis. La fortune de son père lui ouvre les portes des plus grandes écoles, elle a tout ce qu’elle désire, mais face à ce monde du paraître, elle se sent bien seule. Elle a de bons résultats et adore les livres, ce qui pousse les autres à la mettre dans la catégorie des parias.

Elle se tourne alors vers la création d’un blog pour évacuer son mal-être. Elle va décrire sa vie en passant par ses coups de gueule, ses passions, ses envies, ses rencontres, tout.

De fil en aiguille, elle va faire la rencontre de Mr Beaumont. Un homme énigmatique, dont sa puissance financière est sans égale. Dès le premier regard, Belle va être attirée par ce dernier. Sa curiosité va aussi être piquée à vif, pourquoi cet homme se montre en public masqué et ganté ?

Cette histoire est sympa. Une remise au goût du jour la célèbre histoire de la Belle et la Bête. Je ne suis pas convaincue à 100%, malgré tout, j’étais curieuse de connaître la fin de leur histoire même si je me doutais bien que le Happy End serait au rendez-vous.

J’ai trouvé que l’idée du blog de Belle est bonne, elle permet de bien faire la distinction entre les deux histoires, car au final, il n’y a que le fond de l’histoire qui se ressemble.


lien amazon

Lovestar d’Andri Snaer Magnason

lovestar-933895-264-432

Editeur : Editions J’ai lu

Résumé :

« Peu de temps après que les mouches à miel eurent colonisé Chicago, les papillons monarques furent saisis d’un étrange comportement. […] Au lieu d’aller vers le sud rejoindre leurs quartiers d’hiver, ils se dirigèrent vers le nord. » C’est ainsi que s’ouvre le roman, fable imaginative et pourtant étrangement familière, tenant à la fois de Calvino et des Monty Python.

Face à la soudaine déroute de toutes sortes d’espèces volantes, le génial LoveStar, vibrionnant et énigmatique fondateur de l’entreprise du même nom, invente un mode de transmission des données inspiré des ondes des oiseaux, libérant d’un coup l’humanité, pour son plus grand bonheur, de l’universelle emprise de l’électronique. Et développant au passage quelques applications aussi consuméristes que liberticides… Avec des hommes et des femmes ultra connectés payés pour brailler des publicités à des passants ciblés, le système ReGret, qui permet « d’apurer le passé », ou le rembobinage des enfants qui filent un mauvais coton. Autre innovation, et pas des moindres, en faveur du bonheur humain : les âmes sœurs sont désormais identifiées en toute objectivité par simple calcul de leurs ondes respectives.

Quand Indriði et Sigríður, jeunes gens par trop naïfs et sûrs de leur amour, se retrouvent « calculés », ils tombent des nues : leur moitié est ailleurs. Les voilà partis, Roméo et Juliette postmodernes contrariés par la fatalité, pour une série de mésaventures cocasses et pathétiques, jusqu’à ce que leur route croise celle de LoveStar lui-même, en quête de son ultime invention…

Mon avis :

Cet avis va être bien différent des autres. Pourquoi ? Parce que j’ai abandonné cette lecture et je vais vous expliquer ce qui m’a poussé à refermer ce livre une bonne fois pour toutes.

Tout d’abord, je tiens à préciser rien dans ce livre ne laisser présager un abandon. Commençons par la couverture que je trouve à la fois simple et attrayante. Le résumé, lui, a titillé ma curiosité. N’étant pas une adepte de la science-fiction, j’aurais pu dire tout simplement non. Mais j’aime sortir de ma zone de confort de temps en temps. Alors, je me suis laissée tenter.

L’histoire est aussi farfelue que poétique. L’auteur a imaginé une société où par bien des aspects pourrait être notre monde du futur. Andri Snaer Magnason a su se moquer, au travers des lignes que j’ai lues, de notre vie d’aujourd’hui.

Tout cela est très sympa à lire, mais aller savoir pourquoi, impossible de rentrer dans cette histoire. Cela fait plusieurs semaines que j’ai commencé ce livre et je n’ai réussi qu’à ne lire qu’une centaine de pages. J’ai même intercalé d’autres lectures dans l’espoir de me donner l’envie de poursuivre, mais rien. J’ai donc décidé d’abandonner cette lecture, et qui sait, peut-être qu’un jour je retenterais l’expérience…

Merci Janis pour cette découverte qui n’aura pas su me capter mon envie de connaître le fin mot de l’histoire !!!

service presse


lien amazon

Instants écarlates de Michèle M. Angel

image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_107338

Editeur : Editions Edilivre

Résumé :

« Comme souvent depuis qu’elle avait rencontré cet homme, elle n’arrivait pas à trouver le sommeil. Il se faisait tard. Presque minuit. Elle pensait à lui. Depuis qu’il était son amant, il ne cessait de la surprendre, de l’emmener toujours plus loin. Il était l’homme le plus sensuel et le plus inventif qu’elle eût connu de toute sa vie. Et elle aimait ça. Il la rendait folle de désir et d’impatience. L’attente entre deux rendez-vous était insupportable, exacerbant ses envies de folies.

Soudain, son téléphone vibra. Un message entrant. C’était lui. La phrase était courte et directive : « Habille-toi sexy et viens ». Elle frémit à l’idée de ce qu’il lui réservait. Elle prit une douche rapide, mit ses dessous en dentelle noire et des bas. »

Mon avis :

C’est chaud !!!

Ce livre est un recueil de petites histoires érotiques, sept nouvelles qui se lisent très vite.

Les nouvelles sont bien écrites et addictives, on voudrait en savoir plus, mais non. Il s’agit simplement de narrations éphémères sur un rendez-vous, un rêve, une soirée… Et pour marquer  ces instants fugaces, aucun prénom, aucun lieu ne sont cités, une manière de ne pas créer d’attache à ces courtes histoires.

J’ai passé un agréable et croustillant moment de lecture même s’il fut court.

Merci Michèle pour cette chaude découverte !!!

service presse


lien amazon

Le Chaspirateur de Mathilde Fonvillars et Lucie Maillot

Aujourd’hui c’est mercredi, et qui dit mercredi, dit journée des enfants.

Tous les mercredis, je prendrai un livre dans la bibliothèque de mes enfants et je vous en donnerais mon avis 😉

Aujourd’hui, je vais vous parler de :

Le Chaspirateur de Mathilde Fonvillars et Lucie Maillot

Couv_Chaspirateur-456x600

Editeur : La Palissade Editions

A partir de 3 ans

Résumé :

Depuis quelques temps, une bête vorace sévit à Ratsburger. Les mets les plus gourmands et les plus fins disparaissent un à un. C’est le chaspirateur. À pas feutrés, il entre dans les maisons et il chaspire, il chaspire tout ! Le capturer c’est facile mais ensuite qu’en faire ? Le chipsologue pense pouvoir aider madame La Maire à régler cet épineux problème avant l’arrivée de l’orchestre Ratapouët.

À force de persévérance, le chaspirateur va découvrir que son gros défaut est en fait un talent caché. Car finalement, aspirer des aliments et souffler dans une trompette, ce n’est pas si différent…

Mon avis :

Une histoire très sympathique sur l’ennui et ses conséquences !!!

Le chaspirateur est la bête féroce qui sévit dans le village de Ratsburger. C’est bien simple, il aspire toutes victuailles se trouvant sur son passage.

Mais les habitants n’en peuvent plus, il faut que capturer cet opportuniste. Mais une fois pris au piège, que faire ?

C’est là que le Chipsologue se propose d’aider le chaspirateur pour qu’il cesse de manger autant.

J’ai trouvé cette histoire très bien menée pour faire comprendre aux enfants qu’il faut se trouver une activité, une passion et que parfois nos faiblesses peuvent devenir notre force, comme c’est le cas du chaspirateur.

Voici quelques mots de mon fils :

La couverture est belle. Ce chat a une grande bouche !

J’ai bien aimé l’histoire surtout la fin parce qu’il a trouvé sa passion.

Voilà un chouette livre à faire découvrir !!!

Merci Loïc pour cette belle découverte !!!

service presse


lien amazon