Did I Mention I Love You d’Estelle Maskame

9782367624204-001-T

Editeur : Editions Audiolib

A partir de 14 ans

Résumé :

Eden, 16 ans, va passer l’été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie… Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé Tyler, est un vrai bad-boy  : séducteur, égocentrique, violent… Fascinée elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue  : son demi-frère.

Mon avis :

Une romance addictive !!!

Commençons par l’écoute.

J’aime beaucoup la voix d’Astrid Roos, voix que j’avais découverte dans le livre audio Le terrorisme expliqué à nos enfants. Astrid a une voix très douce, idéale pour la tranche d’âge de ce livre.

Passons maintenant à l’histoire.

Les parents d’Eden sont divorcés. Son père vit à Santa Monica, tandis que sa mère vit à Portland. Pour cet été, Eden va passer ses vacances chez son père, décision de ce dernier.

Là-bas, elle va apprendre à connaître sa belle-famille qu’elle n’a jamais vue, et pour cause, son père ne l’a jamais invitée. Eden va aussi se faire de nouveaux amis. Elle va être surprise de cette chaleur qu’ont les personnes envers elle, alors que c’est tout l’inverse où elle habite.

Eden se fait doucement à cette nouvelle ville, à ses nouveaux amis, à sa nouvelle famille. Seule ombre au tableau, Taylor, son demi-frère, une personne, arrogante et violente verbalement. Malgré son côté odieux, Eden cherche à découvrir qui est réellement Taylor et cette recherche de l’identité profonde de son demi-frère va alors mettre nos deux protagonistes dans une situation interdite.

J’ai adoré ce premier tome. Il est rythmé comme il le faut. Tout est savamment dosé, amour, suspens, amitié, trahison… Une fois que l’on commence l’histoire, on ne peut plus s’arrêter et quand l’épilogue, on ne peut pas croire que c’est déjà la fin.

Cette histoire est tout simplement addictive !!!

coup de coeur

Merci pour Pauline pour ce super moment d’écoute !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

 

Aujourd’hui ce sont les vacances : Y en a un qui va louper la migration de Bérengère Le Gall

Aujourd’hui c’est mercredi, ah non ? Mais oui, aujourd’hui ce sont les vacances, pour les enfants mais aussi pour moi. Je vais pouvoir partager avec vous un livre pour enfant plus régulièrement qu’en temps ordinaire.

Aujourd’hui, je vais vous parler de :

Y en a un qui va louper la migration de Bérengère Le Gall

79339

Editeur : Marmaille & compagnie

A partir de 4 ans

Résumé :

Le petit piaf décole, mais il retombe à chaque fois ! Pour lui, voler, c’est pas gagné !

Jusqu’au jour où… il rencontre une bande de dodos délurés !

Notre avis :

J’ai craqué sur cette couverture rigolote et colorée. Elle est à l’image de l’histoire !!!

Les illustrations sont toutes en simplicité, malgré tout, l’émotion de Piouf transpire au travers du coup de crayon.

L’histoire montre aux enfants qu’il faut du courage et de la persévérance pour atteindre un objectif. Et que parfois, un coup de pouce du destin aide grandement.

Voici quelques mots de mon fils après la lecture :

J’ai bien aimé l’histoire, mais c’est déjà fini !

Il est vrai que l’histoire est courte surtout que mon fils aime les longues histoires, mais cela ne l’a pas empêché de feuilleter le livre une fois dans son lit comme il a coutume de faire avec chacun des livres que nous lisons ensemble.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci Aurélie pour ce bel album !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Au-delà des lettres de Damien Kérès

au-dela-des-lettres-479703-264-432

Editeur : Editions BOD

Résumé :

Paulin, un trentenaire désabusé et solitaire, reçoit un jour une lettre anonyme glissée sous sa porte. Plusieurs lettres vont suivre et le jeune homme, perturbé dans son quotidien et dans son isolement, va se retrouver confronté à un jeu de piste dont il ressortira transformé.

Une quête spirituelle à l’encontre de son destin, au-delà des maux, au-delà des lettres.

Mon avis :

Un pansement livresque !!!

Paulin est un solitaire. Sa vie s’articule autour de son quotidien, il ne déroge que rarement de ses habitudes. Ces dernières sont pour lui un refuge. Dans nos habitudes, il y a peu de place pour l’inattendu.

Pourtant, un événement va se produire. Paulin va recevoir plusieurs lettres, chacune ayant été glissée sous sa porte. Ces missives vont être pour lui l’occasion de sortir de sa bulle, de voir le monde sous un autre regard.

Tout comme Paulin, j’ai essayé de deviner qui en été l’auteur. Un court instant j’ai mis le doigt sur ce dernier pour vite passer à un autre beaucoup plus évident et j’ai été surprise de constater que j’avais vu juste pendant quelques minutes.

Cette nouvelle m’a retournée. Comment rester de marbre ? C’est impossible. Quelques larmes se sont même invitées lors de la lecture des dernières pages. Qui n’a pas rêvé de recevoir un jour de telles lettres ?

Malgré la tristesse de certains passages, ce livre donne du baume au cœur.

coup de coeur

Merci Damien et Julie pour ce beau moment de lecture !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

La rousse qui croyait au père-noël de Suzanne Marty

la-rousse-qui-croyait-au-pere-noel-884018-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

Flamme est apprentie comédienne et célibataire. Le 1er janvier, elle se pose un ultimatum : si elle n’a pas obtenu un seul rôle payé ou rencontré l’amour avec un grand A avant son anniversaire, elle abandonne la course aux rêves. Car est-il raisonnable à 39 ans de croire encore au père Noël ?

Mon avis :

Une lecture rafraîchissante !!!

Flamme est une femme aux portes de la quarantaine. Elle est célibataire et comédienne. Pour ces quarantaines, dans moins de six mois, elle se lance un ultimatum. Si elle échoue, finie la course aux rêves.

Dix ans plus tôt, Flamme a eu l’audace et le courage de quitter un travail sûr et bien payer pour tenter sa chance pour vivre de sa passion. Elle veut devenir comédienne. Elle va voguer entre figurations, petits rôles et autres plans permettant de subvenir à ses besoins minimalistes.

Côté amour, c’est le désert total depuis dix ans, elle fait avec, enfin sans plutôt.

Mais à l’aube de ses quarante ans, elle décide qu’il est grand temps de rencontrer l’Amour, de jouer devant plus d’une centaine de personnes et prendre de vraies vacances.

Pour les vacances, rien de plus simple, elle part une semaine à Indinonis. Pour le reste, lisez le livre 😉

J’ai adoré ce livre !!! Il est rempli d’humour, de dérision, tout en mettant l’accent sur des réalités de la vie. Ce roman se dévore. C’est une bouffée d’air frais. Le rythme est soutenu, pas de pause, tout s’enchaîne comme de rien, tout naturellement.

Ce livre, c’est du bonheur sur papier !!!

Merci Suzanne pour cette délicieuse lecture !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Orages d’Estelle Tharreau

orages-750169-264-432

Editeur : Taurnada Editions

Résumé :

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort ! Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

Mon avis :

Une histoire palpitante !!!

Il n’est pas dans mon habitude de lire des thrillers, mais de temps en temps, il est bon de sortir de sa zone de confort.

Béatrice, mère célibataire, se voit offrir un travail dans un petit village paisible en pleine campagne. Quoi de mieux pour fuir la ville et recommencer sur de nouvelles bases avec Célia, sa fille. Et cerise sur le gâteau, le logement est offert tant qu’elle accomplira sa tâche d’expert-comptable.

Seulement une chose cloche. Ce village est trop paisible, tout le monde se ressert trop les coudes. Ah voilà ce qui cloche, c’est la famille Flairelle. Cette famille est mise à l’écart de tous. Benoît est même un personnage abject au point d’être violent dans ces paroles avec Béatrice en lui sommant de partir du village.

Les premiers temps, dans le village Sauveur, mère et fille vont se plaire et sympathiser avec certains habitants, mais très vite, Célia va émettre des doutes et lorsqu’elle va tomber sur le journal d’une certaine Marthe, bien des choses vont s’éclairer.

Béatrice aussi va faire de drôles découvertes, mais aucune de deux ne va vouloir en parler à l’autre tant d’elles n’ont pas de preuves irréfutables. Mais leurs cachotteries pourraient bien les mener à leur perte.

Estelle nous offre là un véritable thriller où la tension est palpable même quand tout va bien. Dès les premières pages, on se dit que c’est trop beau pour être vrai. Le rythme de l’histoire est soutenu, les situations s’enchaînent à merveille. Le présent entremêlé avec le passé de Marthe ne fait que mettre l’angoisse est peu plus forte. A chaque page qui se tourne, on se demande ce qui va bien pouvoir arriver d’autres, car plus l’on avance dans le livre et plus l’horreur de cette histoire nous prend à la gorge.

Je tiens à vous rassurer, il n’y a pas de description de bains de sang dans cette histoire. L’horreur se passe dans notre imaginaire, et cela nous suffit 😉

Je vous conseille vivement ce livre si vous voulez avoir une montée d’adrénaline. Par contre, si vous êtes mère célibataire avec une fille de seize, réfléchissez à deux fois avant de vous lancer dans cette lecture 😉

Merci Joël pour ce délicieux moment de lecture !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Moving Forward Tome 2 de Nagamu Nanaji

moving-forward,-tome-2-900575-264-432

Editeur : Editions Akata

Résumé :

17 janvier 1995, Kobé. Kuko n’est encore qu’un nourrisson. Ce matin-là, alors que son père quitte le foyer pour se rendre au travail, l’irrémédiable se produit. Un terrible séisme se produit, qui marquera à jamais l’histoire du Japon. Mais aussi, et surtout, la vie de Kuko. Désormais adolescente, la lycéenne doit apprendre à vivre, à grandir, à aimer… Mais comment s’éveiller à tous ces sentiments en l’absence d’une mère ?

Mon avis :

Un tome sous le signe du dévoilement !!!

Dans ce nouvel opus, nous découvrons pourquoi Kuko se doit d’avoir toujours le sourire. C’est un triste événement, qui s’est produit en 1995, qui a influencé son existence alors qu’elle n’était qu’un nourrisson. A noter, que cet événement a réellement existé. Je trouve que cela donne une autre dimension à ce manga.

Ce tome est très touchant de part ce que nous apprenons, mais aussi par l’évolution que Kuko met en place bien malgré elle. Mais ces sentiments naissants pour Outa et les échanges qu’elle a avec ce dernier vont chambouler son esprit au point de douter d’elle.


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Aujourd’hui c’est mercredi : Jeu de bataille – Les animaux

Aujourd’hui c’est mercredi, et qui dit mercredi, dit journée des enfants.

Tous les mercredis, je prendrais un livre dans la bibliothèque de mes enfants et je vous en donnerais mon avis 😉

Aujourd’hui, je vais vous parler de :

Jeu de bataille – Les animaux

9782244501239

Editeur : Editions Lito

A partir de 4 ans

Mon avis :

Un jeu qui a ravi mon fils !!!

Exception faite pour cet article où je ne vous parle pas d’un livre, mais d’un jeu intemporel !!! La Bataille !!!

Nous, adultes, nous connaissons la Bataille avec un jeu de cartes classiques. Mais les Editions Lito ont eu la bonne idée de créer un jeu de cartes spécialement pour les enfants et ainsi leur permettre de découvrir ce jeu.

Cette version est très ludique. L’enfant a plusieurs repères pour savoir s’il gagne ou non.

Il peut se repérer avec la taille de l’animal, avec le chiffre et lorsqu’il y a bataille, on remarque que le fond du dessin est de la même couleur.

J’ai trouvé tous ces petits repères très ingénieux.

Et cerise sur le gâteau, chaque animal a son petit nom histoire d’apprendre des nouvelles bébêtes !!!

Je suis fan de ce jeu de cartes !!!

Voici quelques mots de mon fils :

C’est génial comme jeu mais c’est un peu long.

Eh oui, comme chacun sait, une bataille peut être aussi courte que trèèèès longue !!!

coup de coeur

Merci Rebecca pour cette très belle découverte !!!

service presse


Pour acheter ce jeu sur Amazon, cliquez ici.