Rester fort d’Emilie Monk

Rester-Fort-Couv--204x300

Editeur : Slatkine et compagnie

Résumé :

Harcèlement scolaire : un livre pour faire entendre la voix d’Emilie.

Emilie, 17 ans, s’est donné la mort, après avoir subi des années de harcèlement scolaire.

Brillante élève, passionnée de lecture, elle devient très vite un souffre-douleur, et est mise au ban de la société estudiantine de son collège privé. Comme unique exutoire, la lecture. Les livres sont “[ses] trésors, [ses] seuls amis”.

Emilie rêvait de devenir écrivain. À 16 ans, elle commence à écrire ce qui fut son calvaire quotidien pendant plus de trois ans ; toutes les insultes, les menaces, les brimades, les exactions en tout genre de ses congénères. Elle destine son livre “à ceux qui subissent la vie”, elle veut leur prouver qu’on peut s’en sortir. Mais son récit est interrompu par un événement tragique : ne pouvant plus supporter jusqu’à son existence, Emilie choisit de se donner la mort en décembre 2015.

Les parents d’Emilie ont décidé, un an après, de rendre publics les mémoires de leur fille, pièce centrale d’un florilège familial bouleversant.

En publiant Rester fort, nous souhaitons faire entendre la voix de cette famille, et réaliser le souhait d’Emilie en levant l’omertà sur le harcèlement scolaire, une réalité qui existe bel et bien en France, mais dont on parle encore trop peu.

Tous les droits du livre seront reversés à des associations qu’Emilie aurait soutenues, à commencer par “Les Parents”, association de lutte contre le harcèlement scolaire, ainsi que la L214, car Emilie militait pour la protection animale.

Mon avis :

Que d’émotions !!!

Ce livre est le témoignage d’une famille face au geste fatal d’Emilie qui a décidé de sauter de son balcon pour retrouver la paix face au harcèlement scolaire ?

Emilie était une jeune fille forte et courageuse qui ne laissait rien paraître à son entourage, malheureusement les protagonistes de cette violence ont eu gain de cause. Emilie a fait une profonde dépression pour finir par se donner la mort.

Chaque membre de la famille a mis sur papier leurs peines, leurs désespoirs, leurs souvenirs.

Ce livre est triste et émouvant. Les larmes coulent à plusieurs moments de la lecture tant l’émotion est forte. Ce témoignage met des mots sur le mal que peuvent causer des individus juste pour les plaisirs de blesser.

Un livre à découvrir !!!

Merci Louise pour la découverte de ce témoignage !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci dessous :

lien achat

3 ans et 9 mois d’Audrey Keysers

1507-1

Editeur : Editions Max Milo

Résumé :

À 36 ans, Audrey Keysers est déclarée infertile. Après deux échecs d’insémination artificielle dans un hôpital parisien, on lui conseille clairement d’abandonner l’idée d’être enceinte. Confrontée à une absence de solution en France, la jeune femme se rend dans des hôpitaux belge et espagnol. Première surprise : l’approche y est beaucoup plus humaine. Deuxième surprise : dans cette Europe toute proche, des solutions existent, tout est organisé, efficace, voire simple. Les Françaises, premières patientes étrangères des cliniques d’infertilité, y sont accueillies à bras ouverts. Audrey Keysers, désormais maman, revient sur ce parcours plein de déconvenues et d’espoirs, qui semblera familier à beaucoup de femmes. Avec une question : pourquoi ce qui est possible ailleurs est-il si compliqué en France ?

Au-delà du récit d’une histoire personnelle, ce livre a pour objectif de redonner espoir aux femmes et aux couples traversant l’épreuve de l’infertilité, de sensibiliser au don d’ovocytes dont on parle encore trop peu en France et de faire des propositions concrètes pour améliorer la prise en charge de la procréation médicalement assistée en France.

Mon avis :

Le parcours d’une lutte pour connaître la joie d’être mère !

Ce livre est un carnet de bord des trois années durant lesquelles Audrey Keysers a dû se battre pour avoir la chance de donner la vie. Elle nous raconte sans chichis toutes les situations malheureuses, cocasses, joyeuses.  Elle n’hésite pas  mettre sur papier ce que certains pourraient taire.

Par son témoignage Audrey Keysers  donne de l’espoir à toutes ces femmes qui ne tombent pas enceinte du premier coup, ni au second d’ailleurs, et qui finisse par découvrir un problème de fertilité. Elle met le doigt sur un monde que peu de gens connaissent à commencer par moi, le don d’ovocyte et c’est une très bonne chose que d’en parler puisse le corps médical ne le fait pas ou très peu.

Seul bémol à ce livre, ce sont toutes les personnalités politiques citées dans ce livre où j’ai cherché quel en été l’intérêt et je n’ai pas trouvé à par dans deux trois situations. Pour le sujet du livre, que l’on rencontre Manuel pour une anecdote, je n’ai pas besoin de savoir qu’il s’agit de Manuel Valls. Mais après discussion avec l’auteure, je comprends mieux la démarche.

C’est une demande de l’éditeur. L’idée était pour lui de dire que même en évoluant dans un univers professionnel politique avec des postes à responsabilités, l’infertilité était la même galère pour toutes, m’explique Audrey.

Je vous recommande ce livre et peut-être que l’envie vous prendra, pour vous mesdames et si vous n’êtes pas trop vieille comme moi, de faire don de vos ovocytes.


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Lettre à une mère de René Frydman

lettre-a-une-mere-628530-264-432

Editeur : Editions de l’Iconoclaste

Résumé :

René Frydman a aidé des milliers de femmes à devenir mères.

Il sait leur force, la lumière qu’elles portent et les inquiétudes qui les traversent. Il n’est pas rassasié de ce mystère-là. Dans une lettre intime et pudique, faite de sentiments et de souvenirs mêlés, il raconte l’émotion d’un homme devant la maternité. Personne n’avait encore parlé ainsi, avec un regard aussi fort et tendre, de cet incomparable voyage à deux. Dans ce texte rare, à lire et à offrir, chacun retrouvera l’écho de son histoire.

Mon avis :

Quel beau témoignage !!!

Que dire de ce livre ? C’est tout simplement à magnifique témoignage de la part du Professeur René Frydman où il livre sa vision de la grossesse, de l’accouchement, du passage à devenir mère avec son cœur.

Nous sommes bien loin d’une analyse médicale avec le pourquoi du comment. Cette lettre n’est que respect et douceur. Il  nous fait part de ses expériences, heureuses ou non, avec une telle pudeur que c’en est très touchant et émouvant.

C’est presque déconcertant de constater qu’un homme peut avoir des mots aussi juste sur la grossesse, sur ce que nous ressentons autant que mère en devenir.

Je n’ai pas eu la larme à l’œil, mais je peux vous garantir que l’émotion est forte. Par ces mots, je me suis replongée dans mes deux grossesses.

Merci Pr René Frydman pour cette magnifique lettre et ce bel hommage aux mères !!!

coup de coeur


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Le terrorisme expliqué à nos enfants de Tahar Ben Jelloun

9782367622903-001-x

Editeur : Editions Audiolib

Résumé :

Les jeunes sont une proie privilégiée pour la peur qui s’est installée au coeur de l’Europe, et en France en particulier, depuis les derniers attentats djihadistes. Comment les aider à s’en libérer ?
En mettant des mots sur la chose. En retraçant l’histoire du mot terrorisme et des réalités qu’il désigne, depuis certains des épisodes les plus sanglants de l’histoire jusqu’au déchaînement actuel du fondamentalisme islamiste, auquel l’essentiel du dialogue est consacré.
À nouveau, c’est avec sa fille que Tahar Ben Jelloun s’explique ici.

Mon avis :

Je trouve ce livre très intéressant. Il devrait être lu ou écouté, comme je l’ai fait, par un maximum de personnes, adultes ou adolescents, enfin de mieux comprendre le terrorisme dans généralité.

L’explication des termes souvent employé sont une vraie source de compréhension.

Ce livre permet de mettre des mots sur des choses qui ne sont pas toujours facile à expliquer. Il permet de démocratiser la peur dans un certain sens puisque, quelque part la peur, c’est la non-information, même si l’information n’enlève pas la peur mais elle aide à la gérer. Mais ce n’est que mon avis.

Le point positif de la version audio, ce sont les voix, l’un plus mur que la seconde, qui permet de retranscrire l’échange que l’auteur à eu avec sa fille pour écrire ce livre.

Merci Pauline pour cette écoute instructive !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci dessous :

lien achat

Je suis Timber de Gabrielle Raphaëlle Wolf

je-suis-timber-793280-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

La vie est parfois semée d’embûches, que l’on soit petit ou grand, humain ou chat.

Mais arrive un jour où votre chemin croise celui de personnes formidables.

C’est ce qui m’est arrivé et c’est ce que je vais vous raconter…

Je suis Timber… Et voici mon histoire…

(Les bénéfices de cet ouvrage sont reversés à l’association « Respectons »)

Mon avis :

Une belle déclaration d’amour !

Je suis Timber est simplement la vie de Timber, un chat affectueux au possible, racontée par Timber dans la première partie. On découvre ses déboires au début de sa vie puis sa vie de chat remplie d’amour, d’affection, de bonheur.

La fin de cette première partie m’a fait verser quelques larmes…

La seconde partie est racontée par sa « maman ». Elle nous raconte l’horreur qu’elle a vue et que ce petit aurait pu vivre, c’est tout simplement horrible. Au fil des mots, on ressent tout l’amour qu’elle a apporté à Timber et qu’il lui a apporté en retour.

Encore une fois, j’ai versé mes petites larmes…

Ce livre est un très beau témoignage, aussi poignant que touchant. Je vous conseille vivement de le livre et cerise sur le gâteau vous ferez une bonne action puisque les bénéfices de cet ouvrage sont reversés à l’association « Respectons ».

coup de coeur

Lord, Seigneur des rues roumaines de Blandine P. Martin

lord-seigneur-des-rues-roumaines-760966-264-432

Editeur : Les éditions du Puits de Roule

Résumé :

Les oreilles qui rebiquent, une patte en équerre, la queue en panache, voici Lord, le chien des rues. Par malchance ou par hasard, il a vu le jour au cœur d’un pays où il ne fait pas bon vivre quand on a quatre pattes et des crocs. Sa maison, c’est la rue. Il vagabonde à sa guise, soldat d’une liberté qu’il n’a pas choisie, dans un univers où la majeure partie des hommes voudraient anéantir son espèce. C’est ça la vie de chien des rues en Roumanie. Enfin, c’était ça pour Lord jusqu’à ce que sa vie bascule.

Dans son livre « Lord, seigneur des rues roumaines » Blandine P. Martin nous offre un récit frais et vivifiant, une belle histoire de sauvetage telle qu’elle a été vécue. Au fil des pages, elle parvient à nous sensibiliser au triste sort des chiens des rues de Roumanie sans jamais tomber dans l’horreur qui, pourtant, sévit dans ce pays. Au contraire, elle a su mettre en avant toutes les personnes engagées et leurs initiatives réalisées en faveur de ces animaux en danger, toute la beauté de leur dévouement, toute la compassion sans laquelle rien n’est jamais possible.

Mon avis :

Un magnifique témoignage !!!

Blandine nous offre avec ces quelques pages son expérience pour recueillir un chien de roumain. Nous apprenons par la même occasion l’horreur dans laquelle les chiens de ce pays vivent, c’est juste abominable.

Ce récit est émouvant, poignant, touchant, attendrissant. Blandine nous dévoile toutes ces peurs, ces joies au travers de toutes les péripéties qu’ils ont pu avoir avec son mari comme la fugue de Lord, la cherche d’un foyer d’accueil en Roumanie…

Ce livre est tout simplement un magnifique témoignage d’amour et entre-aide humaine pour sauver un chien, Lord !!!

Je ne peux que vous conseillez d’acheter ce livre car en plus de découvrir une très belle histoire, vous ferez un don pour l’association Mukitza.

coup de coeur

Poussez, Madame ! : Confessions d’une sage-femme de Sylvie Coche

poussez,-madame----confessions-d-une-sage-femme-751486-250-400

Editeur : Les Editions de l’Opportun

Résumé :

Il s’en passe de belles en salle de travail… « Poussez, madame ! » est peut-être la phrase la plus prononcée par Sylvie Coché depuis qu’elle a commencé sa carrière de sage-femme. Trente ans plus tard, celle qui a vu naître des milliers d’enfants à Lyon, nous livre son carnet d’anecdotes sur les mamans, les papas, les médecins et les familles ! Crises de nerfs, naissances miraculeuses, blagues douteuses, accouchements rocambolesques : tout ce qui est écrit dans ce livre est pourtant 100 % vrai !

Mon avis :

Un livre plein de réalité !!!

Une sage femme nous raconte quelques uns des accouchements qu’elle a pratiqués avec beaucoup d’humanité. Tous les sujets sont abordés, la joie, la tristesse, l’angoisse…

Elle nous dévoile son quotidien avec son lot de naissance, le plus beau jour des parents, ou pas car la mort n’est parfois pas très loin.

Les anecdotes sont drôles, émouvantes, joyeuses et parfois dramatique. On découvre des parents touchants, inconscients, blagueurs, irrespectueux.

Avant que j’ai des enfants un tel lire ne n’aurait même pas attiré. Mais maintenant que j’ai vécu deux accouchements, j’adore. C’est toujours avec beaucoup d’émotions que je tourne les pages soit parce que cela me rappelle ce que j’ai vécu, soit parce que je me mets à la place de parents.

J’ai adoré cette lecture. Merci à Sylvie Coche par ce bel hommage que vous faites au travers de ce livre, un hommage pour ce bon métier, pour tous ces bébés et pour tous ces parents. Et merci d’avoir partagé votre propre accouchement.


Pour acheter ce livre sur amazon, cliquez sur l’image :

lien achat