Les 12 travaux d’Emeraude Kelly qui voulait changer sa vie de Carole-Anne Eschenazi

les-12-travaux-d-emeraude-kelly-qui-voulait-changer-sa-vie-1027995-264-432

Editeur : Eyrolles Editions

Résumé :

Ma fiche signalétique

Nom : Kelly.

Prénom : Emeraude.

Surnom : Emmy.

Age : 33 ans.

Cheveux : roux.

Yeux : verts.

Taille : 1,62 mètre.

Poids : 61 kilos.

Profession : chef de produit marketing pour la société Dulac Arrosoirs.

Situation sentimentale : à l’heure actuelle, néant !

Film préféré :Mary Poppins.

Hobbies : lire des livres, voir des films, caresser mon chat. Tir à l’arc aussi, mais avant (je n’en fais plus depuis un moment).

Péché mignon : le chocolat blanc.

Signe particulier : je déteste les robes.

Credo : Pour vivre heureux, vivons cachés.

Emmy ne le dit pas dans sa fiche signalétique, mais elle attend tellement plus de la vie ! Fort heureusement, en acceptant les 12 défis proposés par la mystérieuse Maud, sa vie risque bien de changer rapidement…

Mon avis : Lire la suite

La dernière des Stanfield de Marc Levy

9782367624082-001-T

Editeur : Audiolib

Résumé : 

« Je m’appelle Eleanor-Rigby.

Ma vie a changé un matin alors que j’ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m’apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt. L’auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m’ordonnait de ne parler de cette histoire à personne. J’avais enterré Maman à Londres au début du printemps ; l’été s’achevait et j’étais encore loin d’avoir fait mon deuil.

Qu’auriez-vous fait à ma place ?

Probablement la même erreur que moi. »

Mon avis : Lire la suite

Indissociables de F.S. Gauthier

indissociables-741669-264-432

Editeur : De Varly Editions

Résumé :

Isabelle, 17 ans, jeune fille rebelle, froide et farouche, vit à Toulouse, chez une femme qu’elle nomme « la sorcière ». Lors d’un voyage en Grande Bretagne, elle fait la connaissance de Léo, jeune homme de 25 ans, grand, brun, athlétique, aux yeux électrisants et au charme incommensurable, mais également opiniatre et autoritaire. Isabelle est sous le charme, mais elle pense que Léo est dangereux, à sa façon. Dangereux pour elle… et ses petites soeurs…

Léo réussira-t-il à l’apprivoiser pour la conquérir et lui faire avouer ses terribles secrets, ou Isabelle le fuira-t-elle?

Mon avis : Lire la suite

Rien d’autre que la vie de Claire Casti de Rocco

rien-d-autre-que-la-vie-786970-264-432

Editeur : City Editions

Résumé :

Un jour d’automne, alors qu’elle va accoucher, Anna reçoit un étrange courrier posthume. Une lettre d’adieu de Laurent, son premier amour, qui vient de décéder. Quinze ans auparavant, ils ont vécu une relation passionnée, puis chacun a construit son propre foyer, loin de l’autre. Pourtant, au seuil de la mort, c’est vers Anna que se tourne Laurent en lui adressant une lettre d’adieu. C’est encore à elle qu’il confie le soin de répandre ses cendres. Des dernières volontés qui laissent penser que la jeune femme était bien plus qu’un simple amour de jeunesse. Pour comprendre ce qui les a réellement séparés, la jeune femme doit revenir sur les traces de son passé. À cette époque, elle faisait partie d’une bande d’amis qui s’étaient promis, en vain, de rester inséparables. Cette plongée dans le passé va faire resurgir de douloureux secrets qui ont changé le cours de plusieurs vies…

Une femme sur les traces de son premier amour. Un roman tout en émotions.

Mon avis  : Lire la suite

9 mois ou presque de Laurence Marino

9-mois-ou-presque-976328-264-432

Editeur : Yakabooks Editions

Résumé :

Tombons-nous un jour enceinte ? Est-on enceinte ou le devient-on ? Comment devenir mère lorsque l’on en a été privée ? Au fil des pages et des jours, on part à la découverte de ces mois pendant lesquels se fabrique une maman. Dans un véritable dialogue entre le dedans et le dehors, l’héroïne embarque le lecteur dans la plus jolie des aventures humaines. Lire la suite

Un acrobate au bord de l’œil de Marie Jousse

un-acrobate-au-bord-de-l-oeil-976326-264-432

Editeur : Yakabooks Editions

Résumé :

Claire a 31 ans quand elle découvre que l’homme qui l’a élevée et qu’elle croyait ne pas être son père, se révèle l’être. Trop différente physiquement de ses sœurs, aussi blondes qu’elle était châtain, la petite fille avance dans l’existence alimentant les secrets de famille de son imaginaire d’enfant. Un acrobate au bord de l’œil est une merveilleuse histoire de femmes où se mêlent les fils de la tromperie, de la jalousie, du chagrin, de l’amour, de l’amitié, de la fraternité et des plaisirs simples du quotidien. Mêlant humour et émotion, ce récit aborde, avec la délicatesse de la musique de Jean-Sébastien Bach, les questions de la recherche du père, des secrets de famille et de l’absence des hommes.

Mon avis :

Un petit roman très touchant !!!

Claire a 31 ans quand elle découvre que son père, qu’elle croyait ne pas être son père, est bien son père. Ok, dit comme cela c’est un peu bizarre, mais c’est pourtant la conséquence à bien des événements qui se sont passés durant l’enfance de Claire et même avant sa naissance.

Ce roman n’est ni plus ni moins que la vie d’une famille avec ses hauts et surtout ses bas qui ont fait agir les membres de cette tribu d’une certaine façon. L’histoire est racontée sans chichi, mais avec beaucoup de douceur. Chacun des membres, allant du père à la mère en passant par les trois filles, est marqué par un événement loin d’être facile à vivre et qui marquera cette famille à jamais. Mais chacun abordant incident à leur manière, ils ne verront pas nécessairement les conséquences que cela va engendrer sur Claire en particulier.

L’auteur nous transporte dans ce récit avec beaucoup de simplicité, mais avec aussi beaucoup d’émotions au point d’avoir un acrobate au bord de l’œil, si vous n’avez pas deviné ce que c’était, je vous conseille de lire ce livre et même si vous avez compris 😉

Merci Laurence pour cette belle découverte !!!

service presse

Comment j’ai réussi à attraper la lune de Laurence Labbé

comment-j-ai-reussi-a-attraper-la-lune-962260-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

Ce livre est bien plus qu’un roman, c’est une épopée sociale qui nous entraîne dans une galerie de portraits au vitriol, au gré d’une quête identitaire qui prend sa source dans les secrets d’enfance.

Après « Comment je n’ai jamais réussi à attraper le père Noël », apprécié par des milliers de lecteurs en 2016, le nouveau roman de Laurence Labbé nous entraîne dans des aventures où la magie côtoie l’humour, l’émotion se mêle au suspense, le rire aux larmes.

Avec un brin de poésie et d’aventure, de la romance, les personnages attachants de « comment j’ai réussi à attraper la lune » cultivent le mystère pour cacher leurs blessures intérieures, leurs forces et leurs faiblesse.

Lucas, cinq ans, veut décrocher la lune pour faire revenir son papa.

Nina erre dans les rues de Paris à la recherche de son identité.

Elle rencontre Théo, séduisant et mystérieux jeune homme au destin peu commun.

Après bien des péripéties, ils feront appel aux talents d’inventrice de Lisa, inventrice de machines à sauver le monde, pour aider le petit garçon.

Les personnages attachants de cette aventure vont vous promener tout au long de cette épopée, jusqu’à une fin époustouflante et inattendue qui lève enfin le voile sur le mystère et fait de ce roman une bouffée d’optimisme pour tous les moments difficiles de la vie.

Ce sont les lecteurs qui en parlent le mieux !

Mon avis :

Que dire de ce roman ? Très franchement, je ne sais pas.

Ce roman est atypique. Dans les premières pages, nous découvrons un petit garçon, Lucas, qui ne rêve que d’une chose, revoir son père. Puis nous faisons la connaissance d’une amnésique.

Au fil des pages, nous la suivons dans sa quête de retrouver son identité avec quelques entre-coupures où nous suivons le petit Lucas.

Petit à petit, de nouveaux personnages viennent se joindre à notre amnésique, parfois la rencontre est brève, parfois elle dure plusieurs mois.

Sur toute la longueur de l’histoire, je me suis demandée où tout cela me menait. Faire un pronostic sur la fin du roman est chose impossible. L’épilogue m’a complètement surprise et m’a permis de comprendre pourquoi je ne comprenais rien à cette histoire.

Comme vous l’aurez compris, je ne suis pas convaincue par ce livre, mais je ne doute pas que des lecteurs trouveront ce roman à leur goût, car oui, tous les goûts sont dans la nature 😉

Merci Laurence pour cette surprenante découverte !!!

service presse


lien amazon