Le voyage de Kirikoustra de Kirikoustra

kirikoustra-livre-premier--le-voyage-de-kirikoustra-944169-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

« Kirikoustra, lui qui se voulait devenir, se verra peut-être lu par vous cet autre qui dans vos mains détenez un fragment de son histoire, de notre Histoire.

« A travers les âges, je vous mènerai malgré vous à ce présent que vous avez voulu ignorer. Oh ! oui vous qui l’avez chassé, l’Homme Dernier se rappellera aujourd’hui à vous. Alors un peu de courage, le voyage saura se faire court et loin de moi l’idée de vous sortir de votre quotidien, seulement le mettrais-je à la lumière de la pensée, de notre pensée ! »

Ainsi aura parlé Kirikoustra, lui qui par vous aura toujours voulu être compris … »

Mon avis : Lire la suite

Plaidoyer pour une amie de Serge Perreault

51Qn2-6rDgL

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

Au mieux de mes connaissances, avec humilité et compassion, j’ai cherché pendant plusieurs années à accompagner et soutenir une Amie à travers le «mal-être» qui la terrassait. Cet état d’être qui semble-t-il, la suivait même avant qu’elle ne fasse ses premiers pas dans cette Vie.

Ensemble, nous avons vécu ses dépressions, versé ses larmes et soulagé ses peines. Tous les deux nous avons pu dépeindre ses ressentis, identifier ses rancunes et analyser ses peurs. Mais malheureusement, qu’à de très rares occasions nous a-t-elle permis, d’inventorier ses rêves et ses espoirs.

À maintes reprises je me suis tenu debout devant l’Univers pour plaider sa cause. J’ai prié pour qu’On m’inspire et qu’On me souffle les mots avec lesquels j’arriverais à percer l’épaisse carapace qu’elle s’était forgée pour tout simplement, en arriver à toucher son Âme.

Tant bien que mal, pendant ces nombreux mois, j’ai médité, échangé et compati, jusqu’au jour où devant l’évidence et pour mon propre Bien-être, j’ai dû renoncer et m’éloigner. Non par manque d’Amour et de compassion, mais plutôt à cause de cette muraille de redondances qui s’élevait encore et toujours, à travers nos échanges.

Puis, arriva ce fameux après-midi où comme à l’habitude, je suis demeuré attentif à ses récriminations. Mais cette journée-là, mes silences ne ressemblaient à aucun de ceux qu’elle avait connus auparavant. Leur présence fut suffisante pour mettre fin à ses discours et lui imposer à son tour, de faire silence. Je me levai et sur mon bureau je ramassai une enveloppe que je lui remis. Un seul mot y était inscrit : « Sarah ».

Aujourd’hui, cette lettre et son histoire, je la dédie à tous ceux et celles qui comme cette Amie, demeurent prisonniers d’un passé qui ne leur appartient plus mais que, malheureusement ils conservent encore et toujours, trop vivants en eux.
Je le fais en espérant qu’à travers ces mots, vous trouviez en vous les couleurs et la vitalité de « ren-Être » à nouveau. Que vous éprouviez le courage de repenser ces liens qui vous maintiennent prisonniers, captifs et à l’écart du Mieux Être que vous méritez.

Souvenez-vous, que votre passé n’est aujourd’hui que les résidus d’expériences auxquelles pour le meilleur ou pour le pire le cas échéant, vous avez donné votre consentement et auxquelles, vous vous êtes adonnés. Tous ces souvenirs et ces ressentis que vous convoyez encore ne font qu’obscurcir et assombrir la Lumière qui est en vous. Tout ce passé ne vous appartient plus dorénavant, et s’il tentait de vous interpeller à nouveau, n’y porter plus d’attention. Il n’a plus rien à vous enseigner.

Cette partie de vous, N’est PAS votre Vie ! Elle en est tout au plus, un chapitre dont il faut tourner la page pour laisser apparaître le suivant.

N’en conservez que les leçons car elles seules, sont votre Force !

Toutes ces émotions douloureuses et peut-être parfois même cruelles, que l’ego vous interdit de cuver et de pardonner :

Purifier-les !

Si vous le faites, elles incarneront des leçons. À leur tour, ces leçons deviendront énergies pour fusionner là, où votre aura les attend.

Les leçons sont le « vin nouveau » et l’aura, le « calice de lumière » qui éclaire nos pas, tout au long de notre parcours.
Cherchez en vous ! La clé de toute chose y est suspendue à l’entrée. C’est vous-mêmes qui l’y avez déposée. Elle a été forgée à même l’empreinte de votre main et n’attend que vous, pour libérer cette force qui vous accompagnera à l’intérieur de chacun de vos quotidiens. Quotidiens, dont vous seuls avez le devoir et la responsabilité de tracer.

Accueillez chaque instant qui vous est encore prêté durant ce passage comme une nouvelle croisière dont vous êtes le seul maître à bord. Le seul qui ait le pouvoir d’en gouverner le navire. Faites de chaque minute de votre Vie, une expérience enrichissante pour le Cœur et apaisante pour l’Âme.

Sachez que votre Futur vous est encore tout acquis !

Il n’est jamais trop tard !

Mon avis :

Une nouvelle spirituelle !!!

Ce qui m’a fait craquer sur cette nouvelle, ce n’est pas le résumé, mais la couverture que je trouve magnifique.

Pour ce qui est de la nouvelle proprement dite, j’ai trouvé ce récit très doux, très reposant, très spirituel.

L’histoire de Sarah est une histoire banale que nous pouvons tous vivre, mais chacun aura sa perception de l’appréhender et cette narration est l’une des nombreuses facettes.

Ces quelques pages font du bien à lire même si j’ai eu un peu de mal au départ, car je ne voyais pas très bien où le récit m’emmenait, mais la seconde partie à donner tout le sens à cette histoire.

Merci Serge pour m’avoir permis de découvrir votre plume.

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Au-delà des lettres de Damien Kérès

au-dela-des-lettres-479703-264-432

Editeur : Editions BOD

Résumé :

Paulin, un trentenaire désabusé et solitaire, reçoit un jour une lettre anonyme glissée sous sa porte. Plusieurs lettres vont suivre et le jeune homme, perturbé dans son quotidien et dans son isolement, va se retrouver confronté à un jeu de piste dont il ressortira transformé.

Une quête spirituelle à l’encontre de son destin, au-delà des maux, au-delà des lettres.

Mon avis :

Un pansement livresque !!!

Paulin est un solitaire. Sa vie s’articule autour de son quotidien, il ne déroge que rarement de ses habitudes. Ces dernières sont pour lui un refuge. Dans nos habitudes, il y a peu de place pour l’inattendu.

Pourtant, un événement va se produire. Paulin va recevoir plusieurs lettres, chacune ayant été glissée sous sa porte. Ces missives vont être pour lui l’occasion de sortir de sa bulle, de voir le monde sous un autre regard.

Tout comme Paulin, j’ai essayé de deviner qui en été l’auteur. Un court instant j’ai mis le doigt sur ce dernier pour vite passer à un autre beaucoup plus évident et j’ai été surprise de constater que j’avais vu juste pendant quelques minutes.

Cette nouvelle m’a retournée. Comment rester de marbre ? C’est impossible. Quelques larmes se sont même invitées lors de la lecture des dernières pages. Qui n’a pas rêvé de recevoir un jour de telles lettres ?

Malgré la tristesse de certains passages, ce livre donne du baume au cœur.

coup de coeur

Merci Damien et Julie pour ce beau moment de lecture !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

L’amant de ma femme d’Alexandra Milly

l-amant-de-ma-femme-923196-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

Sébastien a tout pour être heureux, surtout une épouse aimante et dévouée sexuellement. Elle n’hésite pas à coucher avec son amant afin de satisfaire le voyeurisme de son cher et tendre.

Leur équilibre s’effondre le jour où elle demande à Sébastien de sa place auprès de cet amant, pendant qu’elle les observe. Luc et Sébastien tombent amoureux, se fréquentant même dans le dos de Mélanie.

Mon avis :

Une nouvelle très sympa !!!

Sébastien et Mélanie ont tout pour être heureux. Ils mènent leur vie comme bon leur semble. Pour pimenter leur vie sexuelle, ils n’hésitent pas à assouvir leurs fantasmes.

Elle couche avec son amant devant son mari afin de satisfaire son côté voyeur.

Ils ont trouvé leur équilibre jusqu’au jour où jour Mélanie demande à mari prendre sa place avec son amant. Rien ne se passe comme prévu et les deux hommes tombent amoureux l’un de l’autre.

J’ai trouvé cette nouvelle fort sympathique. La plume de l’auteure est à la fois douce et sans chichi au gré des situations. J’ai adoré ce revirement de situation. Malgré le peu de page, les sentiments et ressentiments sont bien décrits au point de nous les faire vivre.

J’ai passé un agréable moment de lecture, mais certes, trop court. L’inconvénient des nouvelles quand elles vous plaisent.

J’espère avoir l’occasion de lire d’autres écrits d’Alexandra.

Merci Alexandra pour cette découverte !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Les étudiantes fauchées ne prennent pas le taxi de Caroline Giraud

les-etudiantes-fauchees-ne-prennent-pas-le-taxi-903938-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

Alice, une jeune étudiante, va porter plainte à la police après quatre ans de cauchemars, de peur et de solitude. Mais c’est elle qui est coupable, dit-on : elle s’habille mal, elle est insouciante, elle est faible et elle se tait. Oui, c’est elle qui est coupable de son propre viol. Et elle l’a bien mérité.

Mon avis :

Une nouvelle touchante !!!

Comment ne pas être touchées par le sujet de cette nouvelle. Le viol.

Alice a été violée, il ya quatre ans. Quatre années des cauchemars. Quatre années de culpabilité. Quatre années d’enfer.

Cette nouvelle est originale du fait de son récit, car au fil des chapitres, nous remontons dans le temps, année après année. Chaque année a son lot de ressentiment, de douleur et de peur. Les jugements de la société ne font que renforcer la culpabilité de la victime pour en faire la coupable avec des mots qui blessent. Et les mots sont pires que les douleurs physiques.

Merci Caroline pour cette découverte !!!

service presse


Pour découvrir ce titre, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat

Madrugada : Prélude de Christine Béchar

madrugada---prelude-642681-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

Ariane sort de terminale et ne sait que faire à la rentrée. Le baccalauréat en poche, elle décide de passer l’été à Séville où elle compte gagner un peu d’argent. Serveuse dans un café, elle rencontre Philippe, un jeune homme des plus étranges…

Mot de l’auteur :

MADRUGADA est une romance fantastique Young Adult, voire New Adult.

« Prélude » se déroule 23 ans avant « À l’aube du jour », d’où son titre. La nouvelle relate la rencontre des parents des principaux protagonistes du second tome. Raison de plus pour la lire en premier lieu, me direz-vous. Il n’en est rien, croyez-en l’auteur. Si vous avez dans votre bibliothèque la trilogie, donnez la priorité aux deux premiers volumes. Dans la mesure où ces quelques pages répondent à des questions que se posent Lilly et Damien sur la relation que leurs parents entretenaient, vous percevrez « Prélude » différemment si vous avez lu « La légende » auparavant.

Bon nombre d’entre vous saisiront l’occasion pour goûter à MADRUGADA, que ce prélude vous emporte avec lui et qu’il vous donne envie d’en lire plus. Très bonne lecture !

Mon avis :

Une nouvelle très intéressante !!!

Cette nouvelle nous plonge des années avant le premier tome de la trilogie. Elle pourrait être lue avant les trois tomes, mais l’auteure nous conseille de la lire entre le second et le troisième opus, c’est donc ce que j’ai fait. Et je dois dire que je suis d’accord avec elle. Pour être franche, n’étant pas amatrice de fantastique, cette nouvelle aurait pu me faire dire : « où est-ce que je m’embarque ? » Et je serai à côté de cette belle trilogie !!! Mais il est vrai que pour les personnes aimant ce genre de lecture, cela peut vous donner un avant-goût de la trilogie sans rien vous révéler de la suite des événements.

Prélude nous évoque une rencontre importante, un fait majeur, nous donnant plus de détails sur deux personnes importantes dans les premiers tomes.

Merci Christine pour cet agréable moment de lecture !!!

service presse

Désirs Coupables de Rose Darcy

desirs-coupables-blake-harper-850256-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

Un désir trop longtemps encagé est sur le point de se libérer…

Quand un homme plongé dans les ténèbres en rencontre un autre, l’obscurité recule pour faire place à la lumière aveuglante.

Un prisonnier. Un pasteur.

Rien ne les destinait à tomber amoureux l’un de l’autre.

Mais les contraires s’attirent.

Et parfois, le noir se fond avec le blanc.

Harper et Blake n’étaient pas censés succomber à la tentation.

Pourtant, le meilleur moyen de résister à celle-ci, c’est d’y céder.

Mon avis :

Une nouvelle aussi douce que chaude !!!

Nous entrons dans l’univers de Blake et Harper. L’un est prisonnier depuis 13 ans, l’autre pasteur depuis 2 ans. Leur rencontre a eu lieu dans le milieu carcéral et contre toute attente ils ont succombé à l’autre en un regard.

Dans les pages de cette nouvelle, Blake et Harper vont succomber l’un à l’autre pour la première fois en 2 ans de côtoiement.  A 2 ans, ils n’ont échangé que regard, frôlement et sourire. Mais pour leur dernière rencontre, ils vont se donner l’un à l’autre.

Cette nouvelle est pleine d’amour et de douceur malgré la chaleur qui s’éprend des corps de Blake et Harper. J’ai beaucoup aimé le mélange du présent et du passé expliquant comment a évolué leur relation, j’ai aimé passe de Blake à Harper, d’Harper à Blake connaissant ainsi leurs pensées les plus profondes.

La plume de Rose Darcy est addictive. Elle nous fait un savant mélange entre la douceur, le torride, les sentiments, le sexy et la passion sans pour autant basculer dans le vulgaire. J’ai eu du mal à fermer le livre alors que l’histoire n’était pas terminée. Je ne peux que vous conseiller cette délicieuse nouvelle !!!

coup de coeur


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat