Femme de vikings de Carl Royer

femme-de-vikings-790985-250-400

Editeur : La musardine

Résumé :

Seconde moitié du IXe siècle, quelque part dans le comté d’York.
Terrifiés, bourgeois et paysans se terrent dans leurs villages : partout dans la campagne, débarqués sur le littoral comme chaque printemps, les Danois rôdent, pillent, violent. Emportée par la tourmente, Nora, jeune Saxonne encore vierge, découvre le sexe et ses plaisirs face à l’ennemi juré. Les Vikings sont brutaux, insensibles, sans pitié. Pourtant, ils éveillent en elle des fantasmes dont elle n’avait pas soupçonné l’existence.
Jusqu’où une paysanne retournée par le désir peut-elle aller pour assouvir ses pulsions ? Loyauté, honneur, raison… Ces mots ont-ils encore du sens face à l’appel du sexe ?

Mon avis :

Un livre de guerriers !

J’ai été tout d’abord attiré par la couverture que je trouve très belle et énigmatique. Je me suis donc lancée dans cette lecture que je savais pour un public averti. Mais je ne m’attendais pas à cela. Je dirais que ce livre est pour un public très averti.

Femme de vikings se déroule au 9ème siècle. On découvre une jeune fille, Nora, une jeune paysanne saxonne qui va assouvir toutes ces pulsions sexuelles auprès des ennemis de son peuple. Elle va découvrir le sexe, puisqu’elle est vierge, une nuit, dans son village, auprès du prisonnier danois. Elle tombe alors dans l’addiction du sexe.

Elle va quitter son peuple pour suivre ce peuple où le sexe est omniprésent et sans aucun tabou. Certes je m’attendais à du sexe, beaucoup de sexe mais je ne pensais pas qu’il serait question de perversion, de violence et de bestialité.

Je n’ai pas apprécié cette lecture que je l’ai trouvée trop primaire. Je savais que la base de l’histoire était le sexe mais je pensais qu’il y aurait un minimum d’érotisme, de sensualité. Or ce n’est pas le cas. Et les scènes de combat n’arrangent rien.

Je suis certaine que ce livre plaira aux amateurs ou amatrices du genre.

Merci Stephane pour cette découverte.

service presse


lien achat

19 réflexions sur “Femme de vikings de Carl Royer

  1. Sabrina Desremp dit :

    Contrairement à toi, la couverture ne m’attire pas plus que ça. La faute à la moue ^^. Mais si en plus il n’est pas top je passe également mon tour, je pense que ce n’est pas du tout mon genre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s