La vie est parfois une surprise de Marie Barrillon

9992_C_V2.indd

Aux Editions Trinôme

Résumé :

Elle s’est cherchée à tous les coins de rue, dans tous les bistrots. Et dans tellement de bras. Si tôt. Trop tôt. Partout où il y avait du monde. Elle passait souvent inaperçue d’ailleurs. Les espaces peuplés étaient sa prédilection. Puis, petit à petit, elle a déchanté. Elle s’y est encore plus égarée. Une brebis de plus perdue dans ce monde hostile. Un cœur fendu, brisé trop tôt. Une vie en perdition. Une existence encombrée d’instants douloureux et de surcroît inutiles.

Serge est un homme silencieux. En mer, il écoute le vent, les vagues, le clapotis de l’eau. Il observe le ciel, scrute les nuages, toise les poissons qui s’aventurent un peu trop près de la surface de l’eau et du bateau. Le silence humain, il l’apprécie au plus haut point avec toutes les variantes qu’il contient. Avec les années, il est devenu le remède à toutes ses plaies. Si la rencontre entre Serge et Léa sonne comme une évidence, elle réserve de nombreuses surprises racontées avec toute la délicatesse et la sensibilité de la plume de Marie BARRILLON.

Une belle rencontre, entre deux individus que tout oppose. Des sentiments forts, des retrouvailles inattendues, la Bretagne maritime comme décor. Un excellent moment de lecture, grâce à une belle écriture.

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier Marie Barillon de m’avoir contacter afin de donner mon avis sur son roman.

Nous faisons la connaissance de Léa, une jeune fille de 20 ans au lourd passé. En effet, sa mère est décédée alors qu’elle avait tout juste 5 ans. Elle a vécu de famille d’accueil en famille d’accueil car en plus d’avoir perdu sa mère, elle n’a jamais connu son père.

Un jour, sur un coup de tête, elle décide de partir de chez sa famille d’accueil, qui pourtant est la meilleure famille d’accueil qu’elle n’ait jamais connu. Mais Léa a besoin de se retrouver, voir de se trouver, dans cette vie qui n’a pas été tendre avec elle.

Au détour de cette quête, Léa va faire la connaissance de Serge dont l’attirance entre eux est indéniable sans qu’ils ne comprennent ce qu’il se passe puisque ce n’est pas un sentiment amoureux.

Léa va aussi faire la connaissance de Jean et Soleyne. Un couple dont la vie n’a pas épargné non plus puisque leur fille est décédée 5 ans plus tôt. Mais cet événement va leur permettre de créer des liens très profonds.

Toutes ces rencontrent vont donner l’occasion à Léa de découvrir le bonheur, la joie, l’amitié et l’amour.

Ce roman est très profond dans les sentiments qu’il nous transmet. Malgré le fait que l’on devine dés les premières pages comment va se finir cette histoire. On ne peut qu’être happé par la douceur de la plume de Marie Barrillon. Les mots sont savamment bien posés, si bien que tous les sentiments décrient au fils de pages, je les ai ressenti au plus profond de moi.

La vie est parfois une surprise est un roman doux et délicat sur le deuil, l’amitié et l’amour au sens large du mot.

12 réflexions sur “La vie est parfois une surprise de Marie Barrillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s