Lola, petite, grosse et exhibitionniste de Louisa Méonis

lola,-petite,-grosse-et-exhibitionniste-630473-250-400

Editions Harlequin

Résumé :

Moi, c’est Lola. Petite (pas tant que ça). Grosse (no comment). Et exhibitionniste (mais jamais exprès !).

Auteur de romans érotiques la nuit et, le jour, assistante d’une chef aussi tyrannique que botoxée pour une grosse boîte new-yorkaise : jusque-là, je ne m’en sortais pas trop mal – enfin, si on oublie le désert de ma vie sentimentale qui se résumait à de ponctuels tête-à-tête romantiques avec Jeannot-le-vibro.
Mais il a fallu que mon P-DG décède (l’égoïste !) et que son fils débarque dans nos bureaux pour le remplacer. Joseph Hamlish n’est plus, vive Jérémy Hamlish ! Alias M. l’héritier-et-fier-de-l’être, alias M. JE SUIS UN DIEU VIVANT – ou « gare à vos culottes » pour les intimes.
Et c’est là que tout s’est compliqué. Parce que moi, j’ai beau être une fille bien sous tous rapports, le jour où je me suis retrouvée dans un ascenseur avec l’incarnation de mes fantasmes, forcément, j’ai dépassé les bornes. Et le pire c’est qu’aujourd’hui, je n’ai qu’une envie : recommencer.

Mon avis :

Voilà un livre très frais sans prise de tête. Lola est un petit bout de femme qui est pétillante et qui a la joie de vivre. Elle se trouve petite bien qu’elle soit dans la moyenne. Elle se trouve grosse, c’est une question de point de vue avant tout mais je dirai plutôt qu’elle n’est pas taillée comme un top modèle. Elle se trouve exhibitionniste, elle se retrouve surtout dans des situations cocasses et elle est pleine de maladresse. Lola est surtout délirante et elle a une imagination débordante. Elle s’imagine dans des scènes de 50 nuances de Grey, on ne peut qu’en rigoler.

L’histoire de fond est des plus communes. Une jeune fille bien, un jeune homme riche, et c’est l’histoire d’amour. Mais je vous rassure il n’y a pas que cela. Certes il y a de l’amour, mais il y a aussi de l’humour, de la sensualité, du sexe, de l’intrigue, bref un joli cocktail !!!

Habituellement j’adore ce genre de romance, mais là je n’ai pas été emporté par nos 2 acolytes.  C’est dommage car l’histoire est sympa. (Notre vrai vie influence parfois notre ressenti sur nos lectures, et je pense que c’est ce qui c’est passé pour ce lire).

Même si je n’ai pas été transporté par ce livre, j’ai apprécié cette lecture légère et drôle. Lola et Jerry sont attachants.

Je retenterai certainement cette lecture plus tard, pour avoir un avis plus objectif et qui ne sera pas influencé par mes problèmes personnels.

Une bonne lecture pour les vacances.

2 réflexions sur “Lola, petite, grosse et exhibitionniste de Louisa Méonis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s