Une bouteille à la mer de Nicholas Sparks

une-bouteille-a-la-mer-254083-250-400

Aux Editions Pocket

Résumé :

La lettre d’un homme à la femme de sa vie, qui vient de mourir. Bouleversée, intriguée et déjà attirée par l’auteur de cette lettre, la jeune femme, qui est journaliste, la publie dans sa chronique du Boston Time. De fil en aiguille, elle retrouve d’autres « bouteilles à la mer », puis la trace de celui qui les a envoyées. Usant d’un subterfuge, elle le rencontre. Et ils tombent amoureux… Mais leur histoire n’est pas simple. Garrett, toujours fou amoureux de sa femme, est rongé par le remords d’aimer à nouveau. Et c’est la force inaltérable de cet amour, que Theresa a tout d’abord aimée en lui, qui maintenant la retient de tout abandonner pour lui. Ainsi, lorsque Garrett la demande en mariage, elle refuse. Il ne comprend pas, feint d’ignorer son inquiétude. Une violente dispute éclate, la jeune femme part en claquant la porte. Dans sa chambre, Garrett tombe sur trois des lettres qu’il avait lancées à la mer. Blessé que Theresa lui ait menti, il rompt définitivement. Peu de temps après, au moment où il était enfin prêt à lui pardonner, il disparaît en mer… Un an et demi plus tard, de nouveau rêveuse et solitaire, Theresa revient sur la plage où tout a commencé. Elle est exactement dans la situation de Garrett à l’époque où ils se sont connus : elle a perdu son amour, elle est inconsolable. Alors elle relit les mots qu’elle s’apprête à livrer au hasard des vents, des vagues et des tempêtes. Et peu à peu, du fond de sa tristesse, l’espoir renaît…

Mon avis :

Waouh !!!!!!! Quelle histoire !!!!!!!!!!

Nous voilà plongé dans l’histoire d’amour entre Theresa et Garrett. Leur rencontre se fait par hasard, quoi que ??? Garrett doit faire face aux démons de son ancienne vie, chose bien compliquée et surtout quand le cœur et la raison ne sont pas d’accord.

Ce roman est écrit avec beaucoup de douceur et de légèreté. Le sujet de la reconstruction après le décès d’un être aimé est abordé avec tact et sensibilité.

Leur histoire est belle, magnifique même, mais extrêmement triste aussi. Si triste qu’il faut avoir un paquet de mouchoirs à côté de soi !!!

Seul bémol que je voulais faire de ce livre, c’est le début de l’histoire que j’ai trouvé un peu longue. Mais quand le roman bascule dans la partie la plus triste, je me suis dit que finalement un début plus pétillant n’aurait pas convenu à ce que l’histoire soit aussi belle et douce.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s